Klô Pelgag "L'étoile Thoracique"

- Zamora Label / Coyote Records,
L'étoile Thoracique
Zamora Label

L’ovni de Montréal et ses nouveaux délires fantasmagoriques.

Originaire du Bas-Saint-Laurent, Klô Pelgag a grandi en Gaspésie jusqu'à l'adolescence. Elle a cette folie douce et réjouissante qui ne pouvait que titiller l'oreille de FIP. A chaque concert, elle invente une île intrigante qu’elle colorie avec fantaisie. Sa voix envoûtante, sa poésie, son charisme et ses histoires délicieusement absurdes mènent vers des terres singulières et luxuriantes. En mars 2014, FIP mettait en lumière son premier album  L'alchimie des monstres. Son deuxième opus, L'étoile Thoracique, est en sélection FIP en ce mois de mars 2017.

Klô Pelgag s’abreuve de littérature, de théâtre, de cinéma et s'inspire de la musique de Vigneault, Debussy, Brel, King Crimson, Zappa. Elle fait de ses chansons, des paysages pour les non voyants, car pour elle les mots n’existent pas sans la musique. Elle veut donner des choses réelles aux gens, aller les chercher et bousculer leur confort, tout en jouant, mais sans se la jouer. Inspirée par la liberté, les fruits, les légumes, les grandes tragédies, les fleurs et les herbes ... Klô batifole. 

Tantôt douce ou pétillante, tantôt plus amère ou un brin mélancolique, l'artiste solaire et lunaire a réalisé son rêve orchestré par son frère Mathieu Pelgag et réalisé par Sylvain Gabatine : un ensemble de cordes et de cuivres dirigé par Nicolas Ellis accompagne son étoile thoracique. Dans le studio d'enregistrement l'émotion était palpable : 

« Il fallait être très organisé. Que tout soit clair. Quand tous les musiciens se sont mis à jouer, je me suis cachée le visage dans mes mains tellement j'étais émue. J'avais le goût de pleurer.»  Klô Pelgag 
 

Klô - Photo d' Etienne Dufresne

Klô - Photo d' Etienne Dufresne

CONCERTS :
24 mai aux Bains-douches - Lignières 
25 et 26 mai - Chansons chez soi  - Bordeaux 
27 mai à La laiterie - Strasbourg  
31 mai et 1er juin au Divan du Monde - Paris
2 juin au Ninkasi Kao - Lyon
3 juin à La Belle électrique - Grenoble 

Commentaires