Jean-Philippe Viret "L'Ineffable"

- Mélisse
L'Ineffable
© Bizzarri-Rodriguez

Le contrebassiste Jean-Philippe Viret réunit son trio pour un septième album où l'expression du jazz s'écrit en harmonie collective.

C'est près d'un an après son enregistrement aux studios La Buissonne que Jean-Philippe Viret dévoile aujourd'hui "L'Ineffable", nouvel album en trio avec ses complices le pianiste Edouard Ferlet et le batteur Fabrice Moreau. Un septième disque qui comme les précédents s'écrit au pluriel avec un répertoire dont l'écriture est partagée entre les trois compositeurs, ce qui n'est pas si habituel pour ce type de formation.

L'élégance de ce trio aguerri et la liberté qu'ils insufflent à leurs compositions tient d'abord à leur symbiose, qui prend la forme d'une véritable conversation musicale. C'est une oeuvre de 16 ans qui s'achève peut-être avec ce nouveau disque, dont le titre L'Ineffable conclut étonnament une phrase composée par les titres des précédents albums : «Considérations : Etant donné l’indicible, autrement dit, le temps qu’il faut pour l’ineffable…»

Certains parlent d’alchimie, d’affinité, de complicité, de complémentarité. Oui, cela est vrai sans doute, mais le plus important était et reste cette jubilation commune que l’on éprouve à jouer une musique qui nous ressemble intimement, qui suive au plus près notre évolution humaine et par conséquent artistique. Jean-Philippe Viret

Viret Ferlet Moreau trio 585

© Grégoire Alexandre

Jean-Philippe Viret et son trio sont à retrouver en concert le 07 février à l’espace Sorano (Vincennes) et le 03 mars au Café de la Danse à Paris.

"L'Ineffable" est édité par le label Mélisse et distribué par Harmonia Mundi

Commentaires