Nesles "Permafrost"

- Microcultures / Differ-Ant
Permafrost
© Photo Thomas Salva - Graphisme Pascal Blua

Entre folk et électronique, les mots de Nesles sont de sang et d'or.

D’album en album, le talent du chanteur Florent Nesles grandit. Plus le propos prend de l’épaisseur, plus il s'allège pour aller à l’essentiel. L'intention est palpable. Il est question de tenter de vivre en prenant le temps de regarder, humer, laisser advenir. Et quand bien même le poison s'insinue, la colère gronde, la tempête s'annonce ... lorsque l’orage pète et que la pluie s’arrête, le calme apaise, le mal s’extirpe… tam tam tabadadam.

Le permafrost c'est le sol gelé en permanence des régions arctiques et péri-arctiques dont la fonte (inquiétante) libère du méthane et du carbone. Et pourtant ! Bienvenue dans l’univers de Nesles qui en s''arrêtant un instant pour mieux cheminer, libère une onde saisissante. Il s'agit là de ...

perforer l'écorce, déchirer la coque et capter la lumière ... Nesles

Le chant profond de Nesles sert une écriture épurée. Rien n’est en trop. Ici on ne s’écoute pas, on écoute le silence et l'on espère être entendu.  
Permafrost est une offrande à corps perdu, à corps vibrant dans cette nature qui le hante, immense, belle et salutaire. En harmonie avec elle, la colère s’éloigne.

"Je connais tes vallées tes échappées tes collines gonflées ta gorge chaude sucrée. Je connais tes ombelles à l’abri des treilles, j’en connais le carmin le parfum. Je connais tes veines qui battent et palpitent qui me font sentir si plein de vie mais je perds tous mes repères dès que mon séjour s’achève là sous ton manteau... "

Nesles - Photo de Matthieu Dufour

Nesles - Photo de Matthieu Dufour

De Montagnes vallées revisitées à Meurt le chagrin, en passant par Tes sentiers, Le dur, Les cailloux...les 11 titres du quatrième album de Nesles ont été réalisés sous le regard précieux d'Alain Cluzeau (Bertand Belin, Olivia Ruiz, Thiéfaine...) qui a su guider le chanteur vers une parole, sans fausse pudeur, sans alambiques, sans fioritures. Ajoutons à cela la confiance totale accordée à l'ingénieur du son Didier Pouydesseau qui a aussi mixé l’album, et la présence de musiciens comme Fabrice Lacroix (batterie) et Marwen Kammarti (cordes et synthés) et tout était là pour favoriser le lâcher prise et faire éclore la quintessence du sentiment. 

Nesles - Photo de Matthieu Dufour

Nesles - Photo de Matthieu Dufour

Commentaires