Baxter Dury "Prince Of Tears "

- Pias
Prince Of Tears

Avec classe et dérision, le dandy pop rock anglais transforme un chagrin d'amour en portait burlesque et acide du mâle blessé.

Voix grave et traînante accompagnée par des choeurs féminins, songwriting basé sur des métaphores aussi délirantes qu'irrésistibles le tout enrobé de mélodies pop rock imparables, le Britannique Baxter Dury s'est forgé un univers singulier et une discographie sans tache. Que s'est-il passé entre le chef-d'oeuvre de pop acide et minimale It’s a Pleasure et le sombre Prince Of Tears qui vient de sortir? Une rupture tout simplement, et s'il avoue avoir beaucoup pleuré notre dandy meurtri a trouvé une méthode cathartique au chagrin, la dérision et la fiction.

L’album est plein de petits instantanés fictionnels basés sur une expérience réelle . Ce sont les bandes son d’un film biographique imaginaire, à mon sujet, mais fictionnel. L’homme qui chante et qui raconte tout ça n’est pas fiable, il n’arrive pas à voir le monde correctement. C’est extrêmement délirant, mais pour cette raison-même, c’est aussi émotionnellement réaliste. Baxter Dury

Pour ce cinquième album tragi-comique produit par Ash Workman (Metronomy, Christine & The Queens), l'auteur du tube Happy Soup a élargi ses horizons musicaux en intégrant un ensemble de cordes comme pour mieux batir le sombre paysage sonore de ses pensées dépressives. Seuls les titres Almond Milk et Listen retrouvent les couleurs sucrées des précédents albums, sur le reste l'artiste délivre ses métaphores peuplées de mâles pathétiques à coup de claviers cools, de guitares hérissées, d'une basse groovy et hypnotique et de cordes cinématographiques.  

Baxter Dury

Baxter Dury © TOMBEARD

Sur le très mélancolique Porcelain la chanteuse de The Pipettes, Rose Elinor Dougal, prend le micro pour une complainte superbe tandis que Madelaine Hart, qui effectue son retour auprès de Dury, assure avec toute sa classe les choeurs féminins salvateurs de l'album. Sur la pop (presque) guillerette de Almond Milk on peut entendre Jason Williamson moitié du duo anglais Sleaford Mods. Adroitement entrelacé dans l’ADN musical de Dury, le large spectre pop rock de l'ensemble contribue au vaste éventail émotionnel de notre conteur blessé, de la rage au désespoir en passant par la solitude, le remords ou la clémence. Avec ce "Prince des larmes", Baxter Dury sort son projet le plus ambitieux, une belle réussite! 

Baxter Dury est en concert le 1er décembre au Trianon à Paris.

Commentaires