Songhoy Blues "Résistance"

- Transgressive/Fat Possum
Résistance

Le deuxième opus de blues électrique, nourri des musiques traditionnelles, du quatuor malien du désert, sort le 16 juin.

Le quatuor Songhoy Blues c'est l'énergie rock, la mélancolie blues et les rythmes africains. Révélés il y a trois ans avec l'album Music in Exile, les jeunes musiciens originaires des régions sahariennes du Mali du groupe Songhoy Blues ont parcouru la planète avec leur musique métisse où énergie du punk et rythmes africains rivalisent avec le groove de leurs riffs ensorcelants. Emmené par le chanteur Aliou Touré, le groupe poursuit son ascension fulgurante et appelle le peuple à la résistance avec leur nouvel album Résistance. On note les participations d'Iggy Pop, de Stealing Sheep ou encore du rappeur londonien Elf Kid qui soulignent la volonté du groupe de transcender les frontières.

"On dit dans cette chanson que « Nordistes, Sudistes, on s’éclate sur la même piste ». Quand tu sors à Bamako, dans n’importe quel cabaret ou club, tu trouveras un Touareg, un Songhai, un Dogon, un Bambara, etc. Mais ce n’est pas le cas autour des tables de négociation et sur la scène politique. La vraie vie, on la retrouve dans la nuit, dans les rues de Bamako, partout ailleurs".  Aliou Touré, le chanteur.

Mais d'où viennent les quatre jeunes artistes de Songhoy Blues ?

En 2012, le nord du Mali tombe sous la coupe des organisations djiadistes qui interdisent toute activité musicale. Condamnés au silence s'ils restent sur leurs terres, Garba Touré, Nathanael Dembélé, Aliou Touré et Oumar Touré quittent le peuple songhaï pour Bamako. Les quatre exilés n'ont que deux raisons de vivre : la musique et la liberté. Grands admirateurs d'Ali Farka Touré, de B.B. King ou de Jimi Hendrix, ils se rencontrent et fondent un groupe en hommage à l'Empire Songhaï. lls se font remarquer grâce au leader de Blur et de Gorillaz, Damon Albarn, et à son projet défricheur de talents, Africa Express.

« il faut créer quelque chose pour se remonter de la douleur. Il faut résister, et notre moyen de résistance c'est les instruments ». Oumar Touré, le bassiste.

Songhoy Blues - album "Résistance" sur Transgressive/Fat Possum

Songhoy Blues - album "Résistance" sur Transgressive/Fat Possum

 

Commentaires