Valerie June "The Order Of Time"

- Concord
The Order Of Time

La songwriter du Tennessee nous embarque avec classe dans une fusion sans âge du meilleurs de la musique folk afro-américaine.

Sa voix unique et sans âge semble tout droit sortie d'un enregistrement historique collecté par le musicologue Alan Lomax, un héritage du sud que la songwriter assume et continue de faire vivre avec talent et modernité. Valerie June a, comme beaucoup de grands noms, fait ses classes en chantant les vieux gospels dans les églises. Son père est promoteur de chanteurs de gospel et sa mère s'exclame dès son plus jeune âge "Mon dieu ! Notre fille a une voix de vieux monsieur". A 19 ans elle quitte Jackson pour Memphis et fonde avec son mari le duo Bella Sun, avant de développer, seule, ce qu'elle désigne comme une "musique roots organique de contrebande".

Une fusion saisissante de folk, de soul, de country, de R&B et de blues, qui l'amène à travailler avec Meshell Ndegeocello puis Dan Auerbach de The Black Keys qui participe à son album Pushin’ Against a Stone sorti en France en 2013. En 2016 Valerie June écrit notamment pour Mavis Staples sur l'album Livin’ on a High Note avant de s'installer dans le Vermont pour enregistrer son dernier projet The Order Of Time qui sort le 10 mars via Concord.

Songwriter et mélodiste hors pair, Valerie June nous conte ici son histoire et livre une ode au temps, celui qui lui a permis de construire son univers musical où l'on croise avec émerveillement des balades country folk lumineuses ou empreintes d'une profonde tristesse, d'envolées blues rock rugueuses et saturées, de couleurs R&B festives ou de cordes féeriques. L'artiste alterne ici l'immédiateté, la pureté du blues de ses "ancêtres musicaux" du sud et les productions luxuriantes comme ce touchant Love You Once Made, où sa voix est soutenue par des cuivres chaleureux et un orgue vintage. Sur le titre Man Done Wrong, elle libère et rend toute son africanité au banjo, instrument né en Afrique et réduit à tort au seul bluegrass. Les riffs de guitare du blues Shakedown fleurent bon, quant à eux, les sons du désert saharien.

Valerie June est en concert :
le 19 avril, Stéréolux, Nantes
le 20 avril, L’Alhambra, Paris 
le 21 avril, Le Grand Mix, Tourcoing

Commentaires