Bumba Massa "V70"

- Cantos Music / Pias
V70
V70 - Bumba Massa

Le vétéran de la rumba congolaise nous fait revivre les années 60 avec son nouvel album qui sort le 1er décembre.

A plus de 70 ans, Bumba Massa ne s'arrête jamais et célébre ses 54 ans de musique. "Il faut continuer à apprendre" dit-il.
Enregistrées à Paris, les chansons de son nouvel album V70 sont intemporelles et mêlent les sons de la Havane avec ceux de Kinshasa. Elles rappellent les grands orchestres des années 60 comme l'OK Jazz. L'album s'ouvre avec Amour, qui es-tu ? , un titre qui fleure bon l'innocence :

Sur la chanson Conseil d'ami, emprunté au répertoire de Lovy du Zaïre, et dans le medley souvenirs qui réunit Cheri Lovy, Dis Tonton et Sentiment Emonami, Bumba Bassa rend hommage à son idole le chanteur Vicky Longomba, une des figures de la rumba congolaise des années 1950/1970 qui a fait sa carrière au sein de l’OK Jazz de François Luambo Makiadi, nommé Franco, de l’African Jazz de Joseph Kabasélé, du Negro Succès et de Lovy du Zaïre. Sur le titre Batindi yo Bumba Bassa flirte avec la salsa cubaine qu' l'a toujours bercée :

  

Né le 2 décembre 1945 à Kinshasa, le jeune Bumba, jusqu'alors plutôt guitariste, forme son premier groupe Cubana Jazz en 1963 en tant que chanteur. Il navigue entre Lagos, Abidjan et Kinshasa, les capitales musicales explosives avant d'émigrer à Paris et à Bruxelles. Il joue dans l' OK Jazz de Franco et le quitte pour découvrir l’Afrique de l’Ouest et ses studios multipistes. A Lomé en 1981, il travaille sur son premier disque et le suivant L'Argent de la femme, vient aux oreilles avisées du producteur Ibrahim Sylla (qui a notamment fait découvrir au monde entier le sénégalais Ismaël Lô ou encore Oumou sangaré).
 
Au début des années 2000, Ibrahim Sylla décide de remettre à l’honneur la rumba congolaise qui avait presque disparu au profit du soukouss et du ndombolo. Parmi les de nombreux artistes, il en retient 5 pour former Kékélé, qui signifie "liane" en lingala, avec Bumba Massa en leader voix. Ensemble il reviennent à une musique plus acoustique. Leur premier album sort sur le label Syllart Record en 2002 :  

Aujourd'hui, la légende de la musique congolaise acoustique chante en français et en lingala, les valeurs d'un homme qui a dépassé les 70 ans. 

Ma voix est comme le bon vin : plus elle vieillit, meilleure elle est.  Bumba Massa

Bumba Massa - Photo d'Antoine Castro

Bumba Massa - Photo d'Antoine Castro

En concert :
Le 3 février à Paris, au Studio de l'Ermitage dans le cadre du Festival Au Fil des Voix

Commentaires