ÉCOUTER L'ÉMISSION
S'ABONNER AU PODCAST
VIA ITUNES VIA RSS
Fip Classic Bazar du 17 janvier 2014
Fip
Classic
bazar
Le 17 Janvier 2014

Fip Classic Bazar du 17 janvier 2014

Le deuxième vendredi de chaque mois de 21h à 23h, Fip présente une émission autour de la musique classique, Fip Classic Bazar. Un rendez-vous où les auditeurs ont la possibilité de découvrir des formations musicales en direct du studio 118 de Radio France.

Fip Classic Bazar vendredi 17 janvier à 21h ©RF

 

Le vendredi 17 janvier à 21h, Julien Bienaimé et Caroline Ostermann proposaient un plateau éclectique avec Domenika GAJDZIS, Célimène Daudet, Amanda Favier, le duo A NOUsGARO (Pierre-Alain Goualch et David Linx), le trio Violons Barbares ainsi que la pianiste Shani Diluka notre sélection classique de janvier. Deux heures de découvertes musicales éclectiques, d'improvisations et de rencontres inédites. 

 

Amanda Favier, violon & Célimène Daudet, piano

Amanda Favier & Célimène Daudet, album “Dans la malle du Poilu” ©Hadrien Daudet

 

La Jeune pianiste franco-haïtienne Célimène Daudet et la violoniste et chambriste talentueuse Amanda Favier ont ouvert la malle du Poilu et découvert le répertoire privilégié du soldat Lucien Durosoir, grand violoniste et compositeur, lors de ses années de guerre. Conservant précieusement ses partitions dans une malle conçue dans les tranchées, il les relisait ou les jouait lorsqu'un violon était à sa portée. L'album “Dans la malle du Poilu” est sorti à l'automne 2013 sur le label Arion.

Shani Diluka, pianiste

la pianiste Shani Diluka et son album "Road 66" ©B. Borozs/R. Giostra

 

D'origine sri-lankaise et née à Monaco, la pianiste Shani Diluka, désignée comme l'une des plus grande de sa génération, vient de sortir l'album "Road 66" (sélection classique du mois) avec la particpation de Natalie Dessaye. Un voyage musical américain inspiré par la poésie de Kerouac, une quête existentielle dans une Amérique pluriculturelle ; de Cole Porter à Philip Glass, Samuel Barber, Amy Beach, Bill Evans Leonard Bernstein ou Aaron Copland.

À NOUsGARO : Pierre-Alain Goualch, piano et David Linx, chant

À NOUsGARO ©Just Looking Production

 

En octobre dernier sortait l'album jazz "À NOUsGARO : Inédits et incontournables", un hommage vibrant à Claude Nougaro par André Ceccarelli, David Linx, Diego Imbert et Pierre-Alain Goualch. Un album faisant suite au disque "Le Coq et La Pendule" qui contient des inédits écrits et confiés par Nougaro à David Linx et mis en musique par chaque interprète ainsi que des incontournables de Claude Nougaro. Pierre-Alain Goualch et David Linx feront revivre en live la poésie du chanteur toulousain disparu voilà déja dix ans.

Dominika Gajdzis, chant et Françoise Ferrand, piano

Dominika Gajdzis ©Lucian Hunziker

 

Dominika Gajdzis mezzo-soprano est née en Pologne, elle a obtenu son premier diplôme en flute traversière en 2001. Elle a poursuivi sa formation au Conservatoire Supérieur de Musique de Bydgoszcz – département de direction de chœur, petits ensembles orchestral et éducation musical où elle a obtenu ses prix en 2006. Elle a décidé de poursuivre son perfectionnement à l’Opéra Studio de Bienne en Suisse. En 2013 elle a eu son diplôme de « Master Spécialisé Opéra ». En 2013 avec ses amis: Oriane Pons – soprano, Ina Hofmann – accordéon et Mathias Behrends – réalisation, ils ont fait une création de « Stabat Mater » de G.B. Pergolesi pour soprano, mezzo-soprano et accordéon qu'ils continuent toujours à présenter. Elle est accompagnée ici par la jeune virtuose française Françoise Ferrand au piano qui a participé aux productions de l atelier lyrique ( la finta giardiniera de Mozart  l'isola disabitata et il mondo della luna d' haydn  the rape of lucretia de Britten et à l'opéra de Paris dans Cosi fan tutte ) et aux victoires de la musique avec le baryton Florian Sempey. 

 

 

Violons Barbares  (trio acoustique - musique traditionnelle) : morin khoor (violon mongol) : Dandarvaanchig Enkhjargal, percussions : Fabien Guyot, gadulka (violon bulgare) : Dimitar Gougov

Violons Barbares album "Saulem ai"  ©Clotilde Perrin

 

Le 28 janvier sortira l'album "Saulem ai", le deuxième de ce trio improbable aux horizons mongol, bulgare et français, Violons Barbares. Dandarvaanchig Enkhjargal (Mongolie), Dimitar Gougov (Bulgarie) et Fabien Guyot (France). Deux violonistes et un percussioniste, trois entités culturelles aux horizons multiples. A partir de 5 cordes mélodiques et 11 sympathiques, d’un dispositif percussif et d’une richesse d’interprétation instrumentale et vocale parfaitement maîtrisée, le trio façonne un espace d’une grande originalité à l'énergie jubilatoire. Le trio sera en concert le 9 mars au Musée du Quai Branly et en tournée dans toute la France.

 


je commente

Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus. (vérifier en utilisant un son)
Entrez le texte que vous voyez dans l'image ci-dessus. Si vous ne pouvez pas le lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Insensible à la casse.