Bob Dylan en 66 à l'Olympia, C'est Magnifip !

Mardi 24 mai à 20h, C’est Magnifip célèbre les 75 ans du compositeur-interprète de légende et met en lumière son 1er concert houleux à l'Olympia.

Mardi 24 mai de 20h à 22h, C'est Magnifip! fait un focus sur l'année 1966, lors du premier concert français de Bob Dylan.
Une émission présentée par Frédérique Labussière et réalisée par Massimo Bellini. La programmation musicale est signée Elvire Ohin.

Depuis 1959, le vent de l’inspiration souffle pour Robert Allen Zimmerman alias Bob Dylan, né à Duluth dans le Minnesota, le 24 mai 1941.
Fan de pop, de country et de blues, le jeune Robert trompe l’ennui en s’initiant à la guitare, au piano, à l’harmonica. Il écoute Jimmie Rodgers, Hank Williams. Puis il s'éprend de rock 'n' roll avec Bill Haley, Little Richard, Chuck Berry, Elvis Presley, Jerry Lee Lewis, Gene Vincent, Buddy Holly…
Il découvre Woody Guthrie, s’imprime de son phrasé et de ses textes engagés sur l'Amérique profonde. En 1961, Robert Zimmerman visite son idole, ravagé par une maladie dégénérative et mourant dans un hôpital du New Jersey.

Après les adieux à son père spirituel, il débarque à New York avec sa guitare en bandoulière et sa casquette de marin. C’est au Greenwich Village que Dylan prend son identité sous le surnom de Bob Dylan, repéré dans un bar, par le critique du New-York Times, Robert Shellton qu titre son article par "A Distinctive Folk Song Stylist".
C’est parti pour une carrière fulgurante qui connaît son apogée avec sa période électrique, au milieu des années 70. Sa rencontre avec Joan Baez sera déterminante.
A l'affiche du Festival de Newport Festival (le temple de la musique folk) en 1963, elle propulse le jeune chanteur contestataire dans la lumière.

Vers la fin de sa période bouillonnante (1961 à 1966), le prophète de la chanson protestataire est devenu une rock star. On se souvient de Highway 61 Revisited (août 1965), premier album entièrement rock, dont le single Like a Rolling Stone, de plus de 6 minutes, était grimpé en tête des hit-parades internationaux. Incroyable quand on sait que les radios à l'époque ne passait pas de titres dont la durée excédait 3 minutes. C'est un hommage au musicien Hank Williams et à son titre Lost Highway dans lequel il disait : “I’m A Rolling Stone, I’m Alone and Lost“.

Le 24 mai 1966, il fête ses 25 ans à Paris à l'Olympia. C'est son premier concert en France. Le prix de la place est excessif. Les Français sont fans, y compris Hugues Aufray et Johnny Hallyday. En costume rayé ou pied-de-poule, Dylan présente un premier set au cours duquel il se heurte avec le public. Egocentrique et provocateur, il attire les sifflements. Il refuse de remonter sur scène tant qu'on ne lui aura pas amené dans sa loge sa muse parisienne, la jeune Françoise Hardy, dont il a vu le joli minois sur des magazines. Il lui a dédié un poème sur la pochette de l'album Another side of Bob Dylan, sorti en 1964. La chanteuse, qui est alors sur le tournage du film "Grand Prix" avec Yves Montand, se retrouve escortée dans la salle. Elle se laisse conduire vers un Dylan déjà bien délabré et bien loin de l'image qu'elle s'en faisait. « Il m'a joué deux chansons : "I Want You" et "Just Like a Woman". La pensée qu'il me délivrait peut-être un message via ses chansons ne m'effleura pas… On ne s'est jamais revus. »

Programmation musicale

20h01 : BOB DYLAN - Ballad Of A Thin Man
20h07 : THE BEACH BOYS - Sloop John B
20h10 : THE BEACH BOYS - Good Vibrations
20h18 : TOMMY JAMES AND THE SHONDELLS - Hanky Panky
20h21 : THE MOTHERS OF INVENTION FRANK ZAPPA - I M Not Satisfied
20h23 : JUNIOR WALKER - Pucker Up Buttercup
20h27 : BOOKER T AND THE MG S - Soul Dressing
20h30 : THE SEEDS - Can T Seem To Make You Mine
20h33 : THE BYRDS - Mr Tambourine Man
20h35 : BOB DYLAN - Temporary Like Achilles
20h41 : GARY BURTON - I Want You
20h44 : JOAN BAEZ - Love Minus Zero / No Limit
20h47 : JANIS IAN - Society S Child
20h50 : 5 GENTLEMEN - Dis Moi Dylan
20h54 : THE ANIMALS - Road Runner
20h57 : TODD RUBENSTEIN - Like A Rolling Stone
21h02 : THE BYRDS - The Times They Are A Changin
21h04 : FRANCOISE HARDY - Le Temps De L Amour
21h06 : BRUNO ANGELINI RICCARDO DEL FRA ICHIRO ONOE - Caprices
21h09 : DAVE BIXBY - Drug Song
21h12 : JUNIOR PARKER - Tomorrow Never Knows
21h16 : FOREVER PAVOT - Magic Helicopter
21h19 : THE BEATLES - Love You To
21h22 : BOF / HAIR - Hare Krishna
21h25 : CHARLOTTE WALTERS - Fleurs De Pavots Bleus
21h27 : THOMAS NEWMAN - A Bit Whimsical
21h28 : BOB DYLAN - Visions Of Johanna
21h36 : BOB DYLAN - Fourth Time Around
21h40 : 13TH FLOOR ELEVATORS - Splash 1
21h44 : QUEENS OF THE STONE AGE - Like A Drug
21h47 : BEN SIDRAN - Ballad Of A Thin Man
21h50 : KAEMPFER BERT
21h53 : BOB DYLAN - Young At Heart
21h56 : BOB DYLAN - Melancholy Mood
21h58 : MORGANA KING - All Or Nothing At All
21h59 : LES PAUL AND HIS TRIO - It Had To Be You

Commentaires