Le Mali, C'est Magnifip !
Le village de Terely au Mali / Getty

A l'occasion de l'exposition "Mali Twist" à Paris, la partition de FIP navigue sur les traces des influences de la musique malienne.

FIP explore un nouvel itinéraire et donne rendez-vous chaque mardi à 20h aux auditeurs pour une nouvelle échappée musicale. Une émission animée par Frédérique Labussière et réalisée par Massimo Bellini.

Mardi 28 novembre de 20h à 22h, FIP vous balade au Mali, pays enclavé d'Afrique de l'Ouest, qui malgré une grande diversité des ethnies, a conservé les traces indélébiles de ses traditions. Chez les Bambaras, les Bobos, les Bozos, les Dogons, les Khassonkés, les Malinkés, les Minianka, les Peuls, les Sénoufos, les Soninkés (ou Sarakolés), les Sonrhaïs, les sarakolles, les Touaregs, les Maures, les Toucouleurs ... la musique et la danse sont indissociables.   

La musique se partage à tous les instants, avec la Kora, le tamani, la calimba, le djembé, le doum doum, le balafon, le Djeli N'Goni, le Donso N'Goni réservé à la caste des chasseurs, les congas, le sanza, les kenkens (cloches mandingues utilisées pour localiser le bétail) .... 

L'Ensemble instrumental national du Mali, le Badéma national, les Ballets maliens, les musiciens, chanteurs et chanteuses comme Toumani Diabaté, Kouyaté, Farka Touré, Adama Traoré, Amadou et Mariam, Rokia Traoré, Oumou Sangaré, Salif Keita, Tinariwen, Ballaké Sissoko, Fatoumata Diawara, Tiken Jah, Cheick Tidiane Seck et tant d'autres, sont les trésors du Mali. 

Parmi eux, le multi-instrumentiste Ali Farka Touré, décédé à Bamako en 2006. Il était le premier Africain à avoir reçu un Grammy Awards en 1995. Il chantait en bambara, en songhaï, en peul, en touareg. Le voici aux côtés de Toumani Diabaté, grand joueur de Kora :

Et la "diva du Wassoulou" (au sud de Bamako) Oumou Sangaré, l'une des plus populaires de son pays et mondialement connue. Porte-parole des femmes et business woman accomplie, elle lutte pour l'émancipation de ses soeurs. Ses concerts sont le moyen de dire aux femmes de ne baisser jamais  les bras et de se battre pour se faire entendre dans ce monde. Son album dernier album Mogoya, signifie "relations humaines" :

La Fondation Cartier propose jusqu'au 25 février 2018, une rétrospective de plus de 250 photos de l'icône de la photographie malienne, Malick Sidibé, disparu en 2016. Les photographies en noir et blanc, de « l’œil de Bamako » révèlent le talent de l'artiste pour capter la vitalité des jeunes Bamakois dès le début des années 1960.

Programmation musicale

20h00 : ABDOULAYE DIABATE
20h04 : TOUMANI DIABATE - Ya Fama
20h09 : SEKOU KOUYATE - Nima Tama
20h13 : ARP - V2 Slight Return
20h18 : BOUBACAR TRAORE - Mondeou
20h19 : BOUBACAR TRAORE - Mondeou
20h22 : OUMOU SANGARE - Bena Bena
20h27 : BENOIT RASTOCLE
20h28 : NON IDENTIFIE - Segintere
20h31 : TINARIWEN - Assawt
20h35 : TARTIT
20h38 : SONGHOY BLUES - Mali
20h42 : CARIBOU - Webers
20h43 : CHEICK TIDIANE SECK - Ni Tara Bamako
20h47 : SIBIRI SAMAKE - Bakoroba
20h53 : LES AMBASSADEURS DU MOTEL DE BAMAKO - Tiecolom Ba
20h58 : CHAPELIER FOU - Bulbs
20h59 : AMADOU & MARIAM - Sonike Lomou
21h03 : BKO
21h07 : LULENDO
21h10 : BEN ZABO - Danna
21h16 : ELE FANTAY - We Made A Promise
21h17 : FATOUMATA DIAWARA - Timbuktu
21h21 : OUMOU SANGARE - Yala
21h26 : ROKIA TRAORE - Tounka
21h29 : INNA MODJA - Tombouctou
21h32 : GUEM - Cameleon
21h33 : INNA MODJA - Let S Go To Bamako
21h36 : MANJUL - St Leu Bamako
21h40 : HABIB KOITE & ERIC BIBB - On My Way To Bamako
21h43 : LIMBORG - Bamako
21h45 : HOT SUGAR - Pills
21h51 : DAMON ALBARN - Bamako City
21h55 : FOOL S GOLD - Surprise Hotel

Commentaires