Certains l'aiment Fip : les femmes du cinéma
Photo du film La leçon de piano

Mercredi 16 mars à 20h, Certains l'aiment Fip met en lumière les femmes dans le cinéma avec un focus sur le Festival International de Films de Femmes de Créteil.

FIP rend hommage à nos idoles, qu’elles fabriquent les images ou les impriment à tout jamais. Et quel meilleur prétexte que celui du 38ème Festival International de Films de Femmes de Créteil qui explore les regards des femmes sur le monde. Le 16 mars dès 20h, les femmes de cinéma sont aussi le terreau de l’émission Certains l'aiment Fip réalisée par Denis Soula et présentée par Susana Poveda. La programmation est signée Pierre François.

En France les pionnières du cinéma furent Alice Guy-Blaché (1873-1968) réalisatrice du premier film de fiction La Fée aux choux tourné en 1896. Elle fut aussi directrice des productions cinématographiques Gaumont. En 1906 elle tourne un court de 3’40, L’Emeute des barricades, puis Le piano irrésistible et Madame a des envies en 1907 :

FIP est partenaire du Festival International de Films de Femmes de Créteil ►► 

Germaine Dulac (1882-1942) réalise le premier film impressionniste et féministe en 1915, Les sœurs ennemies. La cinéaste tourne des films d’avant-garde comme La mort du soleil ou encore Germination d’un haricot », un exemple de « cinéma pur ». Elle devient ensuite directrice adjointe des Actualités Gaumont. Lotte Reiniger (1899-1981) tourne Les aventures du prince Ahmed en 1926, un des premiers longs métrages d’animation, adapté des « Mille et une nuits » et conçu avec une technique mêlant papiers découpés et ombres chinoises.

A la période où le Festival International de Films de Femmes de Créteil est né, les femmes revendiquaient le fait de pouvoir travailler derrière la caméra. Luttant elles-mêmes contre leur propre censure, elles se sont battues pour accéder à ces professions. En 2009, Jackie Buet, directrice du festival, estimait qu’elles ne représentaient que 12 à 15% de la masse des réalisateurs. En France, on avait déjà Agnès Varda, ( Cléo de 5 à 7 ) Marguerite Duras, Coline Serreau, Chantal Akerman ect...

Défendant leurs engagements politiques, artistiques, sociaux, aujourd’hui autant qu’hier, le Festival International de Films de Femmes de Créteil poursuit son "attitude témoignante" du 18 au 27 mars avec pour thème les films musicaux et ceux axés sur la musique.
La compositrice de musique de films Béatrice Thiriet proposera un échange avec le public et jouera des extraits de ses compositions. « C’est Pascale Ferran qui, la première, m’a donné ma chance en me proposant d’écrire la musique de "Petits arrangements avec les morts". »
Aurore Clément actrice de Apocalypse Now, Paris Texas, Marie-Antoinette, Une nouvelle amie ... est l'invitée d'honneur du festival qui projettera une rétrospective de ses films. Elle avait commencé sa carrière avec Louis Malle dans Lucien Lacombe. Elle est aussi l'interprète privilégiée de Chantal Akerman ( Les Rendez-vous d'Anna, D'Est, La captive...) qui s'est donné la mort en octobre 2015 alors qu'elle venait de tourner son dernier film crépusculaire No Home Movie. La cinéaste belge est également à l'honneur du festival.

Certains l'aiment fip vous fait partager ses coups de coeurs du cinéma féminin. La Leçon de piano de Jane Campion avec Holly Hunter en femme libre dans une époque victorienne rigide :

Meryl Streep, inoubliable dans The Bridges of Madison County réalisé et joué par Clint Eastwood, où l'émotion est à fleur de peau. Joan Crawford, magnifique dans Johnny Guitar le western intense de Nicholas Ray, où elle incarne une femme de tête à la direction d'un saloon. Nous irons aussi du côté de l'actrice, scénariste et réalisatrice Sofia Coppola et notamment de son premier long-métrage Virgin Suicides qui propulsait Kirsten Dunst.
On pense aussi à la plus belle scène du film Bande de filles de Céline Sciamma, où 4 adolescentes se subliment sur Diamonds  de la chanteuse Rihanna.
De Marilyn Monroe à Catherine Deneuve en passant par Greta Garbo, Ava Gardner et tant d'autres ...Certains l'aiment fip prend le poul de ces femmes de légendes que nous aimons. 

Les soeurs franco-cubaines d'Ibeyi,  Lisa et Noémie, sont en concert le 18 mars pour le concert d'ouverture du Festival.

Programmation musicale

20h01 : BO/ASCENSEUR POUR L ECHAFAUD - Nuit Sur Les Champs Elysees
20h06 : JEANNE MOREAU - Le Tourbillon
20h09 : BETTE MIDLER - The Rose
20h13 : MARIANNE FAITHFULL - The Ballad Of Lucy Jordan
20h17 : TINDERSTICKS - Plus De Liaisons
20h23 : BO/PERSEPOLIS - The Eye Of The Tiger
20h27 : ISABELLE HUPPERT - Message Personnel
20h34 : - Golden Eighties
20h37 : RIHANNA - Diamonds
20h52 : LAURIE ANDERSON LOU REED - Turning Time Around
20h56 : MARIANNE FAITHFULL - The Ballad Of Lucy Jordan
20h57 : AIR - Playground Love
21h00 : NAT KING COLE - Te Quiero Dijiste
21h12 : BOF POLISSE - Le Temps Qui Passe
21h15 : THOMAS FERSEN - Piece Montee Des Grands Jours
21h27 : GEORGES DELERUE - Les Deux Anglaises
21h28 : - Deux Anglaises Et Le Continent
21h30 : ROMY SCHNEIDER - La Lettre De Rosalie
21h40 : BO/PASSION - Twin Souls
21h43 : BARBRA STREISAND - Papa
21h46 : AGNES VARDA - Epilogue
21h51 : BJORK - Scatterheart
22h00 : AUDREY HEPBURN - Moon River

Commentaires