La BO de Los Angeles au cinéma
Los Angeles vu par Ridley Scott dans "Blade Runner"

Certains l'aiment Fip vous invite à une longue bande originale de Los Angeles au cinéma.

FIP met le cinéma sur écoute et invite les auditeurs à une balade dans l’imaginaire musical d’un cinéaste, d’un genre ou d’un compositeur de BO. Mercredi 10 janvier à 20h, FIP vous plonge dans cet univers musical cathodique. Une émission présentée par Susana Poveda, réalisée par Denis Soula et mise en musique par Patrick Derlon et Pierre François.

Dans les années 20, Hollywood, situé à cinq kilomètres au nord du downtown de Los Angeles, devient le premier lieu production cinématographique aux États-Unis.. Depuis les cinéastes ont fait de Los Angeles leur terrain de jeu favori, la ville devenant parfois le sujet principal de leur film. Grâce au cinéma, le spectateur a pu parcourir tous les quartiers de la Cité des Anges sans jamais y mettre les pieds, souvent en voiture, parfois à pied voire même en volant. Une mégapole, théâtre de violences, d'amours, de drames, de comédies et d'aventures folles, visitée au passé, au présent ou au futur. Mercredi 10 janvier, Certains l'aiment Fip vous invite à une longue bande originale de Los Angeles au cinéma.

Retrouvez quelques uns de ces titres dans cette playlist ►

Parmi les grands films mettant en scène Los Angeles on peut citer ceux de Michael Mann (Heat, Collateral) avec sa sophistication visuelle, ceux plus délirant des frères coen (Barton Fink, The Big Lebowski, Ave, César !), ceux de Brian De Palma (Body Double, Le Dahlia noir), de Spike Lee (Boyz'n the Hood), de Tarantino (Jackie Brown, Pulp fiction), de Paul Thomas Anderson (Magnolia, Boogie Nights, Punch-Drunk Love), de James Cameron (Terminator), de Ridley Scott (Blade Runner), de Curtis Hanson (L.A. Confidential).

Il y a bien sûr l'incontournable Chantons sous la pluie de Stanley Donen et Gene Kelly, l'étrange Mulholland Drive de david Lynch, l'hypnotique Drive de Nicolas Winding Refn, le film noir Boulevard du crépuscule de Billy Wilder, les cyniques The Player et Short Cuts de Robert Altman, le subversif Invasion Los Angeles de John Carpenter, le Big Sleep d'Howard Hawks d'après Chandler, le terrible American History X de de Tony Kaye, le punk rock roulant Wassup Rockers de Larry Clark, le Chinatown de Polanski ou le cultissime La Fureur de vivre de Nicholas Ray.

Programmation musicale

20h01

Angeles

Par : Elliott Smith

Album : 

EITHER OR (1997)

20h06

God Only Knows

Par : The Beach Boys

Album : 

PET SOUNDS (1966)

20h13

Palm Springs Drive

Par : Keith Forsey

20h23

La La Land : Audition (the Fools Who Dream)

Par : Emma Stone

Album : 

BOF / La la land (2016)

20h27

Love Theme From Chinatown (main Title)

Par : Bo/chinatown

Album : 

Bof / Chinatown (1974)

20h29

New York Chicago And Los Angeles

Par : Dinah Washington/divers

20h31

Sunset Boulevard Opening Theme (suns

Par : Bo/boulevard Du Crepuscule

20h42

Hello L.a. Bye Bye Birmingham

Par : Nancy Sinatra

Album : 

CALIFORNIA GIRL (1969)

20h45

Who Is He And What Is He To You

Par : Bill Withers

Album : 

JACKIE BROWN (1972)

20h48

History Of Los Angeles

Par : John Carpenter, Alan Howarth

20h57

Symphonie N°25 En Sol Maj Mh 334 : Allegro Molto

Par : Northern Chamber Orchestra

Album : 

MOZART ET MICHAEL HAYDN : SYMPHONIES (1995)

21h07

Messidor (instrumental)

Par : The Durutti Column

Album : 

LC (1981)

21h09

People

Par : James Murphy

Album : 

BOF / GREENBERG (2010)

21h15

Wish You Were Here

Par : Sparklehorse & Tom Yorke

21h23

Leave Me Alone

Par : New Order

Album : 

POWER CORRUPTION & LIES (1983)

21h47

Blue Velvet

Par : Lana Del Rey

Album : 

BLUE VELVET (2012)

Commentaires