Dites 33 sur Fip : Cyril Atef, Maxime Peron, Guts et Aurelio LostGrooves
Lostgrooves © Radio France

Notre émission consacrée aux vinyles recevait Cyril Atef, Maxime Peron, Guts et Aurelio LostGrooves.

Amis du vinyle et du bon son, c'est reparti pour un nouvel épisode de Dites 33 sur Fip, votre émission musicale où Fip vous fait découvrir des vinyles d’exception (pépites des invités, perles de la discothèque de Radio France...).
Fip vous donnait rendez-vous le 30 mai dernier à partir de 21h pour un nouvel épisode de votre rendez-vous mensuel.

Autour d'Alexandre Desurmont retrouvez Guts, Aurelio LostGrooves, Maxime Peron du label Underdog Records et Cyril Atef qui vous présentait son nouveau projet Congopunq.

Cyril Atef / Congopunq

Attef

Attef © Radio France

Après son voyage sur le fleuve des rythmes premiers (l’album « Candy Goddess » en 2008), le maître mathématicien de la frappe – Cyril Atef – aborde Congoville, cité pop cosmopolite, dans un sous-marin « U-Boat » à la torpille bleue contondante.

La folie bipolaire « Up and Down » a rattrapé l’utopie congotronics. Au Tom Tom Club, le meilleur maquis de la mégapole africaine, on peut y boire la claire « Pink Water » ou s’injecter de l’ « EPO ». Pas de veine, les esclaves chimiques dansent sur des volcans éteints depuis longtemps. Cyril Atef n’a pas l’âme triste, il joue avec les ombres synthétiques de notre époque et soulève le voile des ténèbres pour voler un sourire à « Lady Gaza », belle prisonnière de nos lamentations contemporaines.

A l’image du titre « Underground », Cyril Atef est un des rares artistes français à cumuler dans ses divers projets et collaborations l’estime de l’underground (Olympic Gramofon, Bumcello) et la reconnaissance du grand public (-M-, Bernard Lavilliers, Alain Bashung, Salif Keita).

A l’image de l’Afrique numérique et urbaine, ce deuxième album de CongoPunQ a trouvé une tonalité pop moderne. Pop dans son sens synthétique, celui d’une fusion authentique de courants musicaux interconnectés à la global party de « Take Me With You » et « Shake It All Out » (mixé par Renaud Letang) : funk, pop synthétique, ballades féeriques, sanza détournée, beat épurés, psychédélisme sucré. La belle surprise de cet album est la prépondérance totalement assumée des chansons, portées par une voix déliée, des mélodies élégamment efficaces et des arrangements discrets. La machine à grooves tradi-moderne s’est muée en un éclatant petit bijou pop. 

Guts

Guts

Guts © Radio France

Plongé depuis plus de 20 ans dans le Hip Hop, Guts est l'un des principaux beatmaker français voir européen. Que ce soit avec son premier groupe ALLIANCE ETHNIK, ses collaborations avec De la soul, Common, Razhel,  ses productions pour Svinkels, Big Red, Passi ou Les Rieurs, Guts a su développer un univers musical personnel, riche et profond. Depuis 2007 et son album "Guts le bienheureux" , il s'est tourné vers des productions instrumentales où se mèlent soul, reggae et musiques tropicales. Des titres comme "And the living is easy" ou "Brand new revolution" sont devenus des classiques.

Avec son partenaire, l'artiste Mambo, ils ont crée le concept  "Pura Vida", Guts pour la musique et Mambo pour les couleurs.

 

 

Guts a choisi de revenir à ses premiers amours : collaborer avec des artistes et inviter des rappeurs et chanteurs anglo saxons. Un album ambitieux co-réalisé avec DJ Fab (Hip hop resistance) avec des valeurs fortes, une alternative aux icônes matérialistes triomphants.

L'artiste a lancé son nouvel album via la plateforme de financement Kiss Kiss Bank Bank. 

Cet album encore plus Hip hop que les précedents sera pour moitié instrumental et pour l'autre moitié avec des invités vocaux, des featurings variés et de qualités. L'enregistrement de la plupart des featurings se fera à New York à la fin de l'année. 

Maxime Peron (UNDERDOG RECORDS)

maxime peron

maxime peron © Radio France

Le label UNDERDOG RECORDS désormais éditeur est une référence en terme de développement d’artistes. En quelques années des groupes comme DA BRASILIANS, FANGA, FLOX, TRIBEQA, DAFUNIKS, EREVAN TUSK, CONGOPUNQ, D-BANGERZ, LENOX… sont devenus des références dans leurs styles respectifs.

Aurelio Lost Grooves (GOLD DIGGERS/PARIS)

Originaire de Rome (Italie), après avoir collaboré avec des radios locales à l'organisation de concerts , Aurelio s'installe à Paris au début des années 2000 et fréquente rapidement les acteurs de la scène funk, soul, hip-hop. 

Collectionneur invétéré, il cultive sa passion des disques chinés en convention, brocante, caves et au cours de ses voyages. Partager ses découvertes avec le public est essentiel lors des soirées qui ont lieu régulièrement dans Paris, en province (Rennes, Strasbourg et Lyon) et à l'étranger (Italie, Suisse, Allemagne, Norvège, Royaume Uni, Hollande). Ses sets sont un mélange équilibré de funk, soul, jazz, afro, disco, musiques de films de toutes origines.

 

Il est à l'origine de la soirée Gold Diggers au Djoon avec Waxist (Red Stripe Disco), seule soirée club à Paris consacrée aux sonorités Disco, Boogie, Modern Soul et Rare Grooves.

 A Paris, il a déjà posé ses bacs de disques dans de nombreux lieux tels que la Bellevilloise, Flèche d'Or, Antirouille, Café A, Monkey’s, Panic Room, Zéro Zéro, Disquaires, Café des Sports, Alimentation Générale, Glazart, Batofar, Nouveau Casino, Petit Bain, Rotonde, Le Quai, Cannibale Café, Café Cigale, Barbershop, MizMiz, Wanderlust, Workshop, Djoon, Mellow, Andy Wahloo, Cabaret Sauvage.

Il vient de terminer des edits qui sortiront en vinyle courant 2014 et 2015. 

 

Programmation musicale

19h01 : Invocation
19h09 : No Mystery
19h15 : Catch You When You Fall
19h21 : When Can I See You
19h28 : Friends Call Her Dot
19h32 : Denise Bandeira
19h35 : Cubano Chant
19h40 : The Blackwidow Blues
19h47 : Fat Time
19h55 : This Is Hip
19h58 : Big Bad Daddy Cool
20h03 : Man In The Fog
20h09 : I Ain T No Johnny Mercer
20h12 : Been Caught Stealing
20h17 : Peine Perdue
20h23 : Labour In The Vineyard
20h28 : Hip Hoppin
20h33 : Opening Introduction
20h34 : The Best Things In Life Are Free
20h35 : Frankie And Johnny
20h38 : Dat Dere
20h42 : Chameleon
20h53 : On Broadway

Commentaires