Fip livre ses musiques :"Avoir un corps" de Brigitte Giraud
avoir un corps © Radio France

Chaque jeudi de 21h à 21h30, Fip livre ses musiques. Une émission musicale originale où Fip illustre d'une savante ambiance musicale un ouvrage, vous invitant à la découverte d'une œuvre, nouveauté ou réédition, en collaboration avec lechoixdeslibraires.com

 

Jeudi 12 juin à 21h, Frédérique Labussière présente le livre "Avoir un corps" de Brigitte Giraud publié aux éditions Stock. Brigitte Giraud est née en Algérie et vit à Lyon. Elle a publié sept livres aux éditions Stock dont "L’amour est très surestimé", prix Goncourt de la nouvelle 2007,

L' émission est réalisée par Lise Côme et Denis Soula, René Hardiagon assure la programmation musicale.

 

>>Découvrez une séléction des morceaux diffusés pendant l'émission:

Résumé:

«Des vêtements à peine écartés, des ventres et des reins maladroitement caressés. Des intentions plus que des actes. On donne, on offre, on laisse à l'autre le soin de prendre, de saisir, de posséder. Mais l'autre est dans le trouble de la conquête, avec le trop-plein de lumière qui éclaire la chambre. Il est difficile d'accéder au secret en plein jour. Alors les yeux se ferment, les doigts s'agrippent et les cuisses s'extraient des pantalons. Il cherche, soulève, accélère. Je veux bien, veux tout, ne résiste pas.»

Avoir un corps est la trajectoire d'une enfant qui devient fille, puis femme, racontée du point de vue du corps, une traversée de l'existence, véritable aventure au quotidien où il est question d'éducation, de pudeur, de séduction, d'équilibre, d'amour, de sensualité, de travail, de maternité, d'ivresse, de deuil et de métamorphoses. L'écriture au réalisme vibrant, sensible et souvent drôle, interroge ce corps qui échappe parfois, qui ravit ou qui trahit. Un roman qui rappelle que la tête et le corps entretiennent un dialogue des plus serrés, des plus énigmatiques.

Programmation musicale

20h31 : Manish Boy
20h36 : The Thrill Is Gone
20h44 : Drunken Hearted Boy
20h51 : Pass It On
20h58 : Wait Until Tomorrow

Commentaires