Fip livre ses musiques : "Dans le musée de Reims (Nel museo di Reims)" de Daniele Del Giudice
Daniele Del Giudice © Andersen

Chaque jeudi de 21h à 21h30, Fip livre ses musiques. Une émission musicale originale où Fip illustre d'une savante ambiance musicale un ouvrage, vous invitant à la découverte d'une œuvre, nouveauté ou réédition, en collaboration avec lechoixdeslibraires.com.

Le jeudi 6 mars à 21h, Fip Livre ses Musiques sera consacré au roman "Dans le musée de Reims (Nel museo di Reims)" de l'auteur italien Daniele Del Giudice (chez Seuil). Une émission présentée par Jane Villenet, réalisée par Denis Soula et mise en musique par Julien Delli Fiori. 

 

L'incipit du roman : « Quand j’ai su que je deviendrai aveugle, j’ai commencé à aimer la peinture. Sans doute aimer n’est-il pas le mot exact, car, dans ma condition, il est difficile d’éprouver un sentiment envers quelque chose d’extérieur, et puis ma condition ne me permettant déjà plus de bien voir, je ne peux donc pas dire avec certitude ce que j’aime, si ce sont les tableaux que je cherche dans les musées, ou le fait même d’aller les chercher, jusqu’au moment où ma vue s’éteindra complètement. » 

Daniele Del Giudice - résumé de "Dans le musée de Reims" Traduit de l'italien par Jean-Paul Manganaro :

Avant de perdre complètement la vue, Barnaba choisit de retenir comme ultime image le "Marat assassiné", la mort de Marat peinte par David. En chemin, dans le musée de Reims, il est aux prises avec des Corot - essayant de distinguer les formes qui immanquablement finissent par se diluer en une masse sombre - quand une jeune femme s’approche et lui offre une autre lecture des tableaux…" (blog.lemonde ...)

Bibliographie de Daniele Del Giudice : 

-1983 : "Le Stade de Wimbledon" (Lo stadio di Wimbledon traduit en français en 1985 puis retraduit en 2002) 
-1985 : "Atlas occidental" (Atlante occidentale traduit en français en 1987) 
-1988 : "Dans le musée de Reims" (Nel museo di Reims traduit en français en 2003) 
-1994 : "Quand l'ombre se détache du sol" (Staccando l'ombra da terra traduit en français en 1996)
-1997 : "Mania" (Mania traduit en français en 2010)
-1998 : "L'Oreille absolue" (traduit en français en 1998)
-2009 : "Horizon mobile" (Orizzonte mobile, traduit en français en 2010)
-2012 : "Marchands de temps" (2012)

En 2002 Mathieu Amalric adaptait au cinéma "Le Stade de Wimbledon" avec Jeanne Balibar, Esther Gorintin, Anna Prucnal :

 

La playlist de l'émission:

- Trevor Duncan : La jetée

- Arve Henriksen : Famine's ghost

- Arve Henriksen : Recording
Angel

- Eleni Karaindrou : Hearing the
time

- Colin Vallon : Juuichi

- Giovani Mirabassi : Ah ! ça ira

- Gianmaria Testa : La nostra citta

- Ottorino Respighi : Fontane di
Roma

- Massive attack : Teardrop

- Stephan Micus : The second night

- Nils Oakland : Belg og slag

- Whitetree : Kyril

- Trevor Duncan : La jetée

- Susanne Abbuehl : Black is the
color

 

 

"Dans le musée de Reims (Nel museo di Reims)" de Daniele Del Giudice

"Dans le musée de Reims (Nel museo di Reims)" de Daniele Del Giudice © Seuil

 

 


Commentaires