Savannah de Jean Rolin
GPhoto de Gilles Mingasson - P.O.L

Jeudi 11 juin, FIP met en notes et en ondes « Savannah » de Jean Rolin, un récit de voyage intime mais plein de pudeur, sur sa compagne disparue, Kate Barry.

Chaque jeudi de 21h à 21h30, Fip livre ses musiques. Une émission musicale originale où Fip illustre d'une savante ambiance musicale un ouvrage, vous invitant à la découverte d'une œuvre, nouveauté ou réédition.

Jeudi 11 juin, "FIP Livre ses Musiques" se penche sur "Savannah" de Jean Rolin (Editions P.O.L). Une création présentée par Caroline osterman, réalisée par Lise Côme et mise en musique par Milena Rousseau. 

L’écrivain et journaliste Jean Rolin, rend hommage à son amie la photographe Kate  Barry, morte en tombant de la fenêtre de son appartement parisien, en décembre 2013. Fille de la chanteuse Jane Birkin et du compositeur John Barry, Kate a été élevée par sa mère et Serge Gainsbourg jusqu’à ses 13 ans, puis avec le réalisateur Jacques Doillon.
Photographe reconnue, elle avait notamment travaillé pour Elle, Paris-Match, ou encore l’association Ni Putes Ni Soumises. Parmi ses nombreuses expositions, c’est " Point of vie". Portraits. Natures mortes " qui fut la toute dernière.

Photo de Faël Isthar

Photo de Faël Isthar

En 2007, ils firent un voyage ensemble, aux États-Unis, à Milledgeville, près de Savannah, sur les traces de Flannery O’Connor. Kate avait une grande admiration pour l'auteur de « La sagesse dans le sang », de « Mon mal vient de plus loin », morte à 39 ans. Elle voulait réaliser un film sur elle.
En 2014 Jean Rolin est retourné en Géorgie pour reconstituer le souvenir. "Retrouver tous les lieux, sans considération de leur intérêt ou de leur accessibilité, par lesquels nous étions passés en 2007 et que Kate avait filmés".

Kate Barry filmait en permanence sa vie quotidienne avec un appareil photo miniature. Mais ces images ne montraient que « ce qui se déroulaient à ses pieds », pour ne pas perturber ses interlocuteurs.
Pour dire la vérité sur cette femme qui fut sa compagne avec de si minces indices, il refait la route, la plus similaire possible, à la recherche de traces évanouies hantées par le visage de Flannery O’Connor. A travers les paysages, lieux et personnages, il fait le portrait presque clandestin de Kate, par légères touches.

 « Lorsque, venant du quai par Abercorn Street, à l'angle de celle-ci et d'Oglethorpe j'ai franchi l'entrée principale du Colonial Park Cemetery, le jeudi 28 août 2014, j'ai aussitôt reconnu, parmi d'autres arbres plus communs, ceux qui portaient de petites fleurs roses, en grappes, en même temps que des barbes de mousse particulièrement foisonnantes, et à propos desquels, en me désignant l'un d'entre eux – "Regarde comme c'est joli, ça, tu as vu cet arbre?" –, Kate avait ajouté : "On dirait un chapeau, un chapeau avec des fleurs. »  Jean Rolin - Extraits de "Savannah".

 
Jean Rolin est né en 1949 à Boulogne-Billancourt. C’est le destin individuel et collectif des hommes qui intéresse ce journaliste, baroudeur et ancien militant maoïste.
Il fut reporter pour Libération, Le Figaro, Le Journal du Jeudi, Géo. Ecrivain, il publie des chroniques, des récits de voyages, des témoignages de sociétés qui disparaissent, comme dans «Terminal Frigo ». Parmi ses nombreux livres, citons « Vu sur la mer » en 1986, « La ligne de front » en 1988, « Zones » en 1995, « L’organisation » en 1996 « La clôture » en 2002, « Les évènements » en 2015... Lauréat de plusieurs prix, il a reçu en 2013, celui de la langue française.

Morceaux choisis pour illustrer la lecture autour du livre "Savannah":
 

1- Sunsay in Savannah - Dave Pell Octet
2- Birds (part I) - Chassol
3- Dead and lovely - Tom Waits
4- Barry Lyndon (film) : Love theme/Women of Ireland - The Chieftains
5- The Knack - John Barry
6- St James Infirmary - Allen Toussaint
7- Drinking at a stream - Deux Filles
8- Sunday in Savannah - Rosemary Clooney/Cole Buddy Trio
9- Wild rose lane - Bill Carrothers
 


Commentaires