Écouter l’émission disponible jusqu'au 22/12/2017
Live à Fip : Ray Lema & Laurent de Wilde + Guests
Vincent Ségal, Ray Lema, Natalia M King, Jocelyn Mienniel à Marseille le 22 décembre 2016 | RF / Ignatiew

Jeudi 22 décembre, FIP vous invite au concert des pianistes Ray Lema & Laurent de Wilde en direct du Théâtre de La Criée à Marseille. Le duo sera rejoint sur scène par une pléiade d'invités comme Vincent Segal, Fabrice di Falco, Guillaume Perret, Natalia M King...

Toute la musique vivante de FIP. Les plus grands artistes live en studio, en public, en session privée ou sur des festivals, se savourent chaque jeudi à 20h. Une émission présentée par Stéphanie Daniel et réalisée par Joël Lemaréchal.

Jeudi 22 décembre, FIP et Marseille Jazz des Cinq Continents proposent un concert inédit, enregistré en public et diffusé en direct de La Criée, Théâtre national de Marseille. Dès 20h, les pianistes Ray Lema et Laurent de Wilde seront à l’honneur et accueilleront de nombreux invités pendant plus de deux heures.

Entrée libre sur réservation dans la limite des places disponibles. Réservation à partir du 1er décembre, du mardi au samedi de 12h à 18h au 04 91 54 70 54.

En première partie de soirée, les deux pianistes Ray Lema et Laurent de Wilde présenteront sur scène leur dernier album en duo, Riddles, une Sélection Fip du mois d’octobre. Les musiciens offriront en live un voyage à quatre mains où le langage universel est celui du rythme et de l'harmonie, une conversation à cent soixante seize touches embrassant toutes les cultures du monde.

Le duo recevra en deuxième partie de soirée des artistes venus partager la scène avec eux : le chanteur lyrique Fabrice Di Falco, le violoncelliste Vincent Segal, le saxophoniste Guillaume Perret, le flûtiste Joce Mienniel, le trompettiste Médéric Collignon, la chanteuse Natalia M. King et d'autres invités surprises.

Ray Lema est l’un des pères de la musique centrafricaine moderne et un maître incontestable du groove. A 70 ans, il a multiplié les rencontres et les expériences, mêlant la culture congolaise au jazz et aux musiques des cinq continents. En avril, il sortait l'album Headbug enregistré en quintet. Laurent de Wilde a quant à lui exploré les domaines du jazz, de l'électro, du slam, du reggae ou du théâtre. Cette année il proposait sur scène son projet autour de Monk.

En maîtres des harmonies, les deux complices ont échangé leurs expériences, leurs univers respectifs afin de bâtir un langage commun. Un langage qui pourrait être universel, où rythmes et chants du monde entier se mêlent avec une simplicité déconcertante et heureuse. Là, un Congo Rag dansant, né d'une comptine congolaise que chantait Ray Lema et d'un ragtime de la Nouvelle Orléans; un chant blues du Sahel joué façon Horace Silver ou une virée dans les pulsations des forêts congolaise ou jamaïcaines. Le duo rend hommage à Jean-Sébastien Bach, à la chanteuse malienne Fantani Touré qui nous a quitté l'an dernier et à Prince disparu quelques jours avant le début des enregistrements. La magie opère à chaque titre nous plongeant dans un voyage dansant et merveilleux.

Programmation musicale

20h12 : LIVE A FIP

Commentaires