Écouter l’émission disponible jusqu'au 05/01/2018
Live à Fip : Ray Charles à Zurich en 1961
Ray Charles au Palais des Sports de Paris 1961. Photo Hervé Gloaguen/Getty Images

Jeudi 5 janvier à 20h, FIP vous plonge dans le répertoire de Ray Charles à Zurich en 1961 et s’aventure vers les reprises live du "Genius" par d'autres artistes.

Toute la musique vivante de FIP. Les plus grands artistes live en studio, en public en session privée ou sur des festivals se savourent chaque jeudi à 20h. Une émission présentée par Stéphanie Daniel et réalisée par Joël Lemaréchal.

Ray Charles, l’artiste qui rêvait de rapprocher les cœurs, a révolutionné la musique populaire du 20ème siècle en mariant le gospel avec des genres profanes comme le blues, le jazz, la country, la soul. Atteint d’une cécité totale à l’âge de 7 ans, il se consacra à la musique. Dès l’âge de 15 ans il tente de jouer dans des orchestres de danse pour survivre. Il se forme à la clarinette, au saxophone, à la trompette, au piano, à l'orgue, au chant, à la composition. Il enregistre son premier album sous son nom en 1949. C’est avec Baby, Let Me Hold Your Hand, qu’il connaît son premier succès en 1951. 

Jeudi 5 janvier FIP vous fait revivre son concert au New Jazz Club Kongresshaus de Zurich le 18 octobre 1961, une date importante puisqu'elle marquait le départ de sa tournée internationale avec ses choristes noires The Raelettes et un orchestre de 16 musiciens. 

[[asset:video:53150 {"mode":"full","align":"","field_asset_list":[0],"field_video_dailymotion":[0],"field_asset_source":["youtube"],"field_asset_video_id":["hZaaTFQHNAY"]}]]

C'est grâce à Franck Ténot que les Européens découvriront le pianiste-chanteur qui va révolutionner la Great Black Music. En 1960 le producteur français traversait l’Atlantique pour assister au concert de Ray Charles qu’il n’avait entendu que sur disque. « Je fus ébloui... Le Genius, entouré d’un petit groupe, balançait comme un fou ». ( ITV de Ray Charles par Franck Tenot en 1969, ici ). Le premier concert de Ray Charles en France retentissait en juillet 1961 au 2ème Festival international de jazz d'Antibes Juan-les-Pins.

[[asset:video:53154 {"mode":"full","align":"","field_asset_list":[0],"field_video_dailymotion":[0],"field_asset_source":["youtube"],"field_asset_video_id":["Z73Say64UHE"]}]]

Au Palais des Sports en octobre suivant, les musiciens de l’orchestre n’en reviendront pas de l’accueil chaleureux et délirant qui leur est réservé . Aux 3 concerts initialement prévus s’en rajoutent 2. Rappelons-nous que ces concerts de Ray Charles ont eu lieu quelques jours après le massacre du 17 octobre où les forces françaises attaquaient des civils algériens venus manifester contre le couvre-feu qui leurs étaient imposé. Ray Charles évoquait l’épisode tragique dans son autobiographie, Brother Ray:

« Je suis allé à Paris après avoir mis les pieds à Londres et le premier voyage fut étrange. La guerre d’Algérie battait son plein : les bombes explosaient dans toute la ville. Mais les Algériens envoyèrent un mot à mon promoteur disant qu’il n’y aurait aucune explosion sur mon trajet de l’hôtel à la salle de concert. "Dites à Brother Ray de ne pas s’inquiéter". Et je ne me suis pas tracassé ». Blues dans la Peau - Belfond, 2005


Le premier Live à FIP de l'année 2017 vous a concocté également une sélection éclairée de quelques reprises de celui que Franck Sinatra nommait "The Genius", et notamment de la chanson « Georgia on My Mind » consacrée hymne officiel de l'État de Géorgie en 1979.

[[asset:video:53152 {"mode":"full","align":"","field_asset_list":[0],"field_video_dailymotion":[0],"field_asset_source":["youtube"],"field_asset_video_id":["d9bLJ5kBabI"]}]]


Programmation musicale

20h00 : RAY CHARLES BIG BAND - Happy Faces
21h54 : ABDEL SEFSAF - Le Facteur D Accent
21h58 : NOUVELLE VAGUE - Love Comes In Spurts

Commentaires