Fip en direct des Trans Musicales - Jour 4
© RadioFrance

Pour les curieux et les amateurs de toutes les musiques, Fip vous fait vivre son quatrième et dernier jour aux Trans Musicales de Rennes. On a encore plein de groupes à vous faire entendre en Fip Session Live.

Dernier jour pour Fip dans son studio éphémère installé au centre de Rennes. Le programmateur musical Luc Frelon et toutes nos équipes vous ont fait vivre les Rencontres Trans Musicales depuis mercredi. Ici-même sur ce site et tous les soirs sur l'antenne à partir de 20h.

Plus d'une quinzaine de groupes ont répondu à l'invitation de Luc et sont venus nous interpréter quelques-uns de leurs titres pour des Fip Sessions Live uniques. Pour cette dernière journée, ce sont Sax machineOso LeoneChancha Via CircuitoJambinaiLizzo et Moses Sumney qui se sont prétés au jeu :

Moses Sumney

La douce voix du Californien Moses Sumney vous a peut-être accompagnée samedi soir sur Fip. Et comme on ne se lasse pas de son soul-folk suave et soyeux, on lui a demandé un bonus de deux titres en acoustique, juste pour vous. Un moment de pure beauté.

Chancha Via Circuito

L’Argentin Chancha Via Circuito, dont l’album Amansara est en sélection Fip ce mois-ci, propose une fusion de cumbia et de bidouillages électro, de chants traditionnels ancestraux d’Amérique Latine et de machines. Une invitation au voyage à travers ce vaste continent avec une escale pour vous en Fip Session Live.

Jambinai

Quand on voit s'installer sur scène le quintette sud-coréen Jambinai, on s'imagine que l'on va entendre un groupe de musique traditionnelle coréenne. Leur instruments, haegeum, piri et geomungo, nous sont peu familiers. Quand la musique commence, c'est la surprise totale. Les coréens envoient un post-métal apocalyptique tout en restant assis calmement derrière leurs instruments. Sans arborer l'attitude codifiée du métal, Jambinai prend le public a contre-pied. Les moments de fureur alternent avec des instants de poésie traditionnelle. Une session de world-métal sur le plateau de Fip.

Lizzo

Lizzo réside actuellement à Minneapolis. Son éducation musicale entre Detroit et Houston se fait soit à l'église en écoutant du gospel, soit à l'école où elle étudie la flûte classique. Elle aurait même dû poursuivre son apprentissage à Paris mais ça ne s'est pas fait. En contrepartie, elle a croisée la route du hip-hop, et à décidé d'écrire ses propres textes et de se lancer. On se demande ce qu'aurait donné Lizzo avec sa flûte dans un orchestre philarmonique, tant la jeune femme est à l'aise avec le micro. Avec un charisme à la hauteur de sa bonne humeur, Lizzo s'impose sur scène comme partout où elle passe. Exemple ici dans notre studio éphémère pour cette Fip session live. 

I Me Mine

I Me Mine est le titre d'une des dernières chansons des Beatles. I Me Mine c'est aussi un jeune groupe français de pop qui a sûrement écouté les Beatles avant de décider de composer ses propres morceaux. Le son du trio est très 60's, jouant sur les harmonies vocales et les mélodies psychédéliques.

Sax Machine feat. Racecar

Racecar, rappeur de Chicago, a roulé sa bosse avec quelques pointures du rap US avant de débarquer en France. Sa rencontre avec le trio jazz-hiphop Sax Machine aboutit à une parfaite alchimie entre le groove cuivré et les boucles électroniques. 

Résumé de la soirée de samedi en vidéo (réalisation : Xavier Reim et Eliza Struthers-Jobin) 

Et en photo :

Pour ré-écouter et revoir les sessions live et les concerts des jours précédents :
Jour 1 - Mercredi 3
Jour 2 - Jeudi 4
Jour 3 - Vendredi 5


Commentaires