Eliane Elias a commencé aux cotés de Toquinho et Vinícius de
Moraes, ou le groupe Step Ahead et a très vite enregistré ses propres
albums en compagnie de Jack DeJohnette, Eddie Gomez, Marc Johnson ou
Peter Erskine.
Après son album studio "Something for you" (2008), hommage au pianiste
Bill Evans, la pianiste et chanteuse brésilienne est de retour avec "Light
my fire"
. Cette fois Eliane Elias nous délecte de son groove hybride qui puise
autant dans le répertoire populaire brésilien que dans le rock ("Light
my fire" des Doors), la soul ( "My cherie amor" de Stevie Wonder), ou
encore les standards jazz ("Take five" de Paul Desmond).
Parmi les 12 musiciens qui l'accompagnent citons son mari le
trompettiste Randy Brecker, sa fille la chanteuse Amanda Brecker ou
encore le roi Gilberto Gil (sur "Aquele abraço" et "Toda menina
baiana"). De la samba au latin jazz, de la bossa aux ballades jazz l'artiste nous
régale de son jeu précis et de son chant ensorcelant.

Samedi 15 octobre à 19h, Isabelle Dutihl-Lafrance & Alexandre
Desurmont recevront Eliane Elias pour un Club Jazzafip teinté de live.



Commentaires