CLUB JAZZAFIP Special Festival Banlieues Bleues 2014
Randy Weston © Radio France

Jeudi 13 mars à partir de 19h00 Club Jazzàfip célèbrait le Festival Banlieues Bleues et reçevait autour de Laurent Valero une pleïade d'invités en session live.

Banlieues

Banlieues © YT

A l'occasion du festival Banlieues Bleues, le Club Jazzafip accueillera :

  • - Xavier Lemettre, directeur du festival
  • - Randy Weston
  • - Kahil El'Zabar (percus) et Dwight Trible (voix).
  • - Vincent Peirani (accordéon) et Emile Parisien (sax)

>>Information, programmation, artistes, toutes les infos sur le festival Banlieues Bleues ici.

Retrouvez les photos des balances dans le diaporama ci-dessous:

 

Randy Weston

Quarante ans que Randy Weston et Billy Harper se sont rencontrés, du côté de Tanger, où le pianiste s’était installé pour poursuivre en Afrique sa quête musicale. Entre eux, un sentiment partagé, qui transpire entre les lignes de leur musique : le blues, matrice du jazz, est la source essentielle. C’est cela, l’esprit des ancêtres, pour paraphraser un autre recueil de Randy Weston sur lequel le saxophoniste texan posa son souffle, que ces deux vénérables vétérans invoquent dans leur magistrale conversation

enregistrée l’an dernier, The Roots of The Blues.

Sans superflu, quasiment à nu, ils convoquent pour l’ouverture de Banlieues Bleues ce kind of blues sans lequel le jazz ne serait pas la même musique.

 

Kahil El'Zabar

Kahil

Kahil © Radio France

C’est dans le creuset de l’AACM de Chicago que s’est formé Kahil El’Zabar. Et à l’image de l’association dont il fut le président, il pratique depuis toujours l’ouverture d’esprit. Du free jazz au rap, du funk à la House, « ce qui fait la force d’une révolution artistique vient des racines. » Congas, bongos, gongs, berimbau, cloches et kalimba, le natif du ghetto du Southside utilise toute la palette des percussions, qu’il a appris jusqu’en Afrique. Et au sein des formations qu’il dirige, la musique circule en toute liberté, tel son Ritual Trio qui ne cesse de tracer des perspectives inédites et rayonnantes d’une musique en mouvement perpétuel. Trente ans après sa création, ce groupe fétiche poursuit ses avancées avec un invité à haute teneur spirituelle, le chanteur Dwight Trible (déjà venu ici avec les californiens Build An Ark), pour une série de standards et de chansons dans la lignée de Gil Scott-Heron ou Terry Callier autant que de l’Art Ensemble of Chicago. Great, Black and beautiful Music !

 

Vincent Peirani & Emile Parisien

Vincent Peirani

Vincent Peirani © Radio France

Dialogue au sommet entre les deux derniers lauréats du Prix Django Reinhardt. Un must de courses-poursuites mélodiques entre une Ferrari de l’accordéon et une Porsche du saxophone.

 

Daniel Humair est un sacré entremetteur : c’est grâce au batteur suisse que l’accordéoniste Vincent Peirani et le saxophoniste Emile Parisien se sont rencontrés pour ne plus se lâcher. Si leur planning a frisé la surchauffe ces derniers mois (tournée avec Youn Sun Nah pour Vincent, concerts aux côtés de Yaron Herman pour Emile, moult gigs en quartet et en quintet ensemble), il leur fallait « immortaliser » leur complicité unique. C’est à présent chose faite : le binôme fête à Banlieues Bleues la sortie de son premier opus. Un disque d’une intensité rare où ils bâtissent des ambiances irréelles entre valses séraphiques et standards réinventés. Un grand duo est né.

Fip est partenaire du Festival Banlieues Bleues 2014 - Jazz en Seine-Saint-Denis qui se tiendra du 14 mars au 11 avril.

Une fois encore, la programmation de cette 31ème édition fait de la diversité sa principale boussole : diversité des influences, qui métissent le jazz de sonorités blues et funk; diversité des musiques venues des cinq continents, du Brésil au Mali, en passant par Israël et la Norvège…; diversité des générations aussi, avec la présence de figures historiques comme Randy Weston & Billy Harper, Archie Shepp ou Cassandra Wilson, aux côtés de jeunes artistes remarqués comme l’accordéoniste Vincent Peirani ou le groupe Papanosh.

 

Liste des titres:

  • Live
    Randy Weston  Little Niles
  • Roy Nathanson’s Sotto Voce  « Do your thing » (Issac Hayes)
    Extrait de l’album Complicated Day (2013)
  • Orchestre
    tout puissant Marcel Duchamp Liz Moscarola chant « Apo »  (OTPMD / G.W Sok) Extrait de l’album
    Rotorotor (2014) Sortie le 4 avril
  • Session
    Live Kalil El Zabar percussions / Voix et Dwight Trible voix 
  • Time For Peace
  • Feelin’ It
  • Surnatural
    Orchestra « Reconstitution » (Laurent Gehant) Extrait du livre album
    Profondo Rosso (2012)                     
  • Live Vincent Peirani / Emile Parisien
  • Song Of Medina (Sydney Bechet)
  • Egyptian Fantasy (Sydney Bechet)
  • Cassandra Wilson – O sole mio (funk) –
    Another Country 2012

 

 

 

Programmation musicale

19h02 : Club Jazz A Fip Jane Villenet Et Laurent Valero
20h39 : Oleo
20h45 : African Mailman
20h52 : Whoza Mtwana

Commentaires