Jimi Hendrix - Pépites

Jimi Hendrix - Pépites

jimi bannière ok

jimi bannière ok © Radio France

 

Jimi Hendrix et la France

À la faveur d'un voyage outre-Manche, un certain Johnny Hallyday découvre Jimi Hendrix le 29 septembre 1966 dans le club londonien Blaise's, explique Yazid Manou, spécialiste de Hendrix. Le rockeur français lui propose d'assurer ses premières parties en France. Jimi Hendrix suit l'idôle des jeunes et joue pour le première fois dans l'hexagone le 13 octobre 1966 à Évreux.

À défaut d'enregistrements, le réalisateur suisse Claude Goretta fixe sur pellicule le passage des deux hommes à Nancy, le 14 octobre 1966. Ils sont à la table d'un restaurant nancéen et s'amusent à faire des ronds de fumée.

 

Un an plus tard, avec son bassiste Noel Redding, ils échangent leurs instruments et reprennent "La Poupée qui fait non" de Michel Polnareff. Jimi Hendrix se retrouve à la basse et Noel Redding à la guitare.


 

Michel Drucker – déjà lui – reçoit Jimi Hendrix et les musiciens de The Experience en mai 1967 dans son "Tilt Magazine". Le groupe repassera ensuite dans "Music hall de France" en août après quoi il est filmé en train de faire le marché rue Daguerre dans le XIVe arrondissement de Paris.

 

Jimi Hendrix et le jazz

Jimi Hendrix était un bluesman et un improvisateur hors pair, un musicien absorbant tous les genres musicaux du moment. Nous sommes dans les années 60, période de revendications, de protestations, de quête d'identité et donc de grande créativité artistique. Après l'expression free jazz (peu populaire), la période voit l'arrivée du jazz rock et du jazz fusion avec Miles Davis, Frank Zappa, Weather Report...

Jimi hendrix et le Jazz

Jimi hendrix et le Jazz © RF

 

Il est indéniable que Hendrix a été influencé par le jazz et s'est rapproché de ce genre à la fin de sa vie tout comme il ne fait aucun doute que sa musique a ouvert des portes au Jazz.
Miles Davis est impressionné par la musique d'Hendrix et s'en inspire en embauchant le guitariste John McLaughlin (un autre fan) sur l'album "In a Silent Way" considéré comme le premier album de jazz fusion.

 

Si Hendrix a joué avec John McLaughlin (plusieurs jam sessions plus ou moins pirates existent), les projets de disques avec Miles Davis ne se concrétiseront malheureusement jamais. Les deux musiciens s'étaient rencontrés par l'intermédiaire du clavieriste de Davis Larry Young avec qui Hendrix aimait jouer.

 

Jimi Hendrix avait aussi rencontré le grand Gil Evans, les deux artistes avaient décidé d'enregistrer ensemble. La mort subite du guitariste enterra le projet. En 1974 Gil Evans publia "The Gil Evans Orchestra plays the Music of Jimi Hendrix" ; dix titres d'Hendrix réarrangés en versions orchestrales. Sublime !