Partenariat fip

" Entrelacs :: Geflecht ", une création de Proxima Centauri et de l’Ensemble E-Mex, se joue à Gradignan

Le 31 janvier 2017
" Entrelacs :: Geflecht ", une création de Proxima Centauri et de l’Ensemble E-Mex, se joue à Gradignan

Le 31 janvier au T4saisons, 2 formations virtuoses et innovantes se retrouvent autour de six œuvres contemporaines, en création mondiale.

Les onze musiciens français et allemands de Proxima Centauri et de l’Ensemble E-Mex prolongent leur travail commun avec le projet Entrelac :: Geflecht. Après avoir été accueillis en Allemagne, les onze musiciens jouent en France les oeuvres de trois compositeurs français et trois compositeurs allemands pour lesquelles des commandes ont été passées. Animés par la même passion et la même exigence, ils vous invitent à un voyage sonore et visuel dans l’espace intime de Michael Obst, Torsten Herrmann, Karola Obermüller, Henry Foures, Raphaël Cendo et Clara Maïda.
Notez, qu'en dernière minute, la pièce de cette dernière est remplacée par Ciel Rouillé d’Hector Parra.

Bel exemple de ce que l’Europe pourrait généraliser en termes de coopération culturelle, Entrelacs :: Geflecht - titre bilingue qui annonce par un effet de miroir ce maillage original entre ces deux ensembles, l’un français, l’autre allemand - nous embarque littéralement dans son univers sonore amplifié par une scénographie lumineuse. « Une invitation au voyage de l’autre côté du miroir… 

Ce projet offre au public un panorama large, actuel et représentatif de la musique contemporaine dans les deux pays.

PROXIMA CENTAURI
Direction artistique & saxophones : Marie-Bernadette Charrier
Percussions : Clément Fauconnet
Dispositif électronique : Christophe Havel
Flûte : Sylvain Millepied
Piano : Hilomi Sakaguchi
ENSEMBLE E-MEX
Direction artistique et piano : Christoph Maria Wagner
Piano : Martin Von Der Heydt
Flûte : Evelin Degen
Clarinette : Joachim Striepens
Violon : Kalina Kolarova
Alto : Konrad Von Coelln
Violoncelle : Burkart Zeller
Percussions : Michael Pattmann

Mardi 31 janvier à 20h15 au Théâtre des Quatre Saisons

Commentaires