Partenariat fip

Nuits Atypiques du Langon 2017

Du 04 juin au 22 juillet 2017
Nuits Atypiques du Langon 2017

Du 4 juin au 22 juillet, la 26 ème édition du festival pionnier des musiques du monde est en balade dans le Sud Gironde.

Enracinées en terre occitane, sur les bords de la Garonne, les Nuits Atypiques de Langon, festival multidisciplinaire, a pour projet depuis 1992, de valoriser les singularités artistiques et la diversité culturelle et linguistique. Ses esthétiques sont multiples. Musique, contes, théâtre, cinéma investissent les communes rurales de Podensac, Uzeste, Saint-Macaire, Brouqueyran, Saint-Symphorien, Saint-Michel-de-Castelnau, Bazas, Villandraut, Cadillac, Cudos, Bassanne, Escaudes, Verdelais. Riche d'un esprit d'ouverture et d'un engagement altermondialiste, le festival se donne pour mission de sensibiliser tous les publics à la différence afin d'oeuvrer contre le racisme et l'intolérance. Des débats sont donc aussi organisés pour interroger l'humanité sur son devenir à travers divers sujets de société.

Les musiques du monde sont les bienvenues avec la chanteuse, joueuse de saz turque et archéologue Canan Domurcakli ; l' oudiste et musicologue marocain Mostafa El Harfi ; le trompettiste sud-africain Kei McGregor ; le groupe mongol Khan Bogd, ses chants diphoniques et ses danses masquées tsam ; le groupe bengali d’Anando Gopal das Bâul, figure emblématique des Bâuls qui révèle les chants sacrés de ce peuple vivant librement sa spiritualité en dehors du système de castes ; l’électro-balkan de Shazalakazoo... Le hip-hop est aussi à l’honneur avec Gaël Faye, musicien, compositeur, interprète et auteur du roman Petit Pays. Le franco-rwandais apporte un souffle nouveau au rap français :

Bals et stages de musiques traditionnelles sont aussi au programme avec notamment le trio occitan Brotto-Lopez-Raibaud ouvert à la modernité du monde, le duo Brotto-Milleret, Sébastien Bertrand, Michel Macias, Laüsa, le duo MadierS, Renat Jurié et Jean-Pierre Lafitte, ou encore l'excellent groupe Le Peuple Etincelle dirigé par le saxophoniste François Corneloup et son regard très actuel sur les musiques à danser ancrées dans les traditions populaires :

Notez aussi la venue du Burloco Théâtre et Nadine Perez qui rendent hommage à l'auteur chilien Luis Sepúlveda ou encore celle du conteur libre et magnifique faiseur d'histoires Yannick Jaulin, avec Ma langue maternelle va mourir et j'ai du mal à vous parler d'amour, sa dernière création qui fouille la question de l'identité. Des projections de films en français et en occitan, des lectures et des ateliers contribuent à leur manière à l’esprit de découverte et d’ouverture des Nuits Atypiques.

Commentaires