Festival International de Film insulaire de Groix 2016

Du 18 au 22 août 2016
Festival International de Film insulaire de Groix 2016
© FIFI

A la croisée des îles scandinaves du 18 au 22 août.

Avec ses projections au bord de l’eau, sa compétition, ses manifestations pluridisciplinaires, ces tables rondes ... ce festival est unique.
Le reporter français Jean-Luc Blain et les habitants de l’Ile de Groix souhaitaient donner la parole aux insulaires du monde, aux peuples minoritaires, afin de mettre en commun leurs expériences du « vivre ensemble » sur une île.
C’est ainsi qu’est né en 2001, le Festival International du Film Insulaire qui présente arts vivants, expositions, conférences et débats. A rebours des clichés de carte postale, il aborde des réalités ou des imaginaires insulaires, proches ou lointains.

Après l'Irlande en 2013, les îles grecques en 2014 et les Philippines en 2015, la 16ème édition du FIFIG qui explore les mondes insulaires de tous les océans et les mers du globe, met le cap sur le grand nord.
Le cinéma nordique est en plein essor grâce aux réalisateurs de la nouvelle génération qui s'emparent des thèmes sociaux les plus dérangeants et les traite souvent de manière brute, avec un goût prononcé pour la transgression.

Une soirée spéciale sera consacrée au réalisateur Ingmar Bergman en son île Fårö où il a débarqué pour la première fois en 1960 lorsqu'il faisait des repérages pour "Comme en un miroir". Les plages, le bois, les écueils, le sable blanc, les lacs et les récifs ont imprimé la rétine du cinéaste qui décida de s'installer dans la petite baie de Dämba où il vécu reclu juqu'à sa mort.. 
Il y a tourné 8 films ( A travers le miroir (1961), Persona (1966), L’Heure du loup (1968), La Honte (1968), Une passion (1969) et Scènes de la vie conjugale (1973)) et deux documentaires inédits en France, dont « Farö Dokument 79 », un des clous du festival 2016.

Une quinzaine de courts-métrages sont en compétition. Notez aussi les tables rondes sur l'exil, les énergies nouvelles ou encore l'influence du cinéma scandinave aujourd'hui.
Autres temps forts du festival, un hommage à la réalisatrice Solveig Anspach, décédée en août 2015 alors qu'elle venait de finir le tournage de son film "L'Effet aquatique".
8 ciné-concerts en plein air et des programmations thématiques dédiée à l'Outre-Mer et aux îles imaginaires viennent complèter cette très belle programmation.

Du jeudi 18 au lundi 22 août sur l'île de Groix

Commentaires