Retrospective Robert Guédiguian à la Cinémathèque Française

Du 06 au 24 février 2013
Retrospective Robert Guédiguian à la Cinémathèque Française
Simon Abkarian est Michel Manouchian dans l'Armée du crime en 2008. © S. Braunschweig

Le cinéaste marseillais est fêté par la Cinémathèque française du 6 au 24 février. Vingt films en tout, et une série de conférences et de rencontres.

Révélé
par le succès de "Marius et Jeannette" en 1997, Robert Guédiguian est
l’auteur d’une œuvre très personnelle, centrée autour de Marseille d'abord, d'un attachement aux thématiques ouvrières et populaire, mais il traite aussi bien de la désillusion en politique.

Entouré d’une troupe d’acteurs et de collaborateurs techniques
fidèles, il enchaîne depuis "Dernier Été" en 1980 les films avec une
régularité remarquable. La
ville de Marseille constitue le décor de la plupart d’entre eux, théâtre d’un
cinéma romanesque qui s’interroge sur les luttes de classes en France, la quête
d’une émancipation collective, la fin des utopies. En 1997, il est lauréat du prix "Un certain regard" à Cannes pour "Marius et Jaennette".

Du
6 au 24 février, la Cinémathèque Française à Paris proposera une Rétrospective
intégrale de Robert Guédiguian. Au programme de nombreuses projections, des
rencontres et des conférences.

Robert Guédiguian à l'honneur du 6 au 24 février.

Robert Guédiguian à l'honneur du 6 au 24 février. © RF

 

Commentaires