Anouk Aïata le 29 novembre au Cheval Blanc - Schitigheim

Le 29 novembre 2013
Anouk Aïata le 29 novembre au Cheval Blanc - Schitigheim
Anouk Aïta © RF

Le femme mangeuse des nuages du ciel ...

 

Anouk Aïata est une jeune auteure
- compositrice - interprète ensorcellante. En langue maorie “aïata” signifie “la femme mangeuse des nuages du ciel”.
Anouk Aïta a découvert sa passion pour la musique vers 6-7 ans.
A 15 ans, elle montait son premier groupe de rock.
De projets jazz en projets chanson
française ou trip hop, elle s’est nourri de styles très différents.
Après un mini album, repéré par le
public, à la fin de l’année dernière, la jeune femme a enchaîné les premières
parties de Marc Lavoine, Olivia
Ruiz
, Cali. Elle a rapidement gravé les chansons de son premier
disque, “la femme mangeuse des nuages du ciel”, une ballade entre folk, calypso,
musique klezmer et sonorités jazz.
"Je suis une grande contemplative, bouleversée par l’humain sur sa
planète...
"On est des terriens, mais on n’a pas
de frontières, car en définitive, on a les yeux rivés vers un seul
endroit : le ciel".

Anouk Aïata est de nouveau sur scène avec son alter ego Amos Mah, violoncelliste
et co-auteur des textes et des musiques, et de Jean-Louis Solans, guitariste
entre autres de Mano Solo.

Anouk Aïata : chant et guitare
Amos
Mah : violoncelle et chant
Jean-Louis Solans : guitare et chant
Pascal Robert : batterie

Vendredi 29 novembre à 20h30 au Cheval Blanc de Schiltiheim

 

Commentaires