Emel Mathlouthi à La Cigale

Le 28 janvier 2013
Emel Mathlouthi à La Cigale
Emel Mathlouthi © Lina Ben Mhenni

Emel Mathlouthi en concert à La Cigale le 28 janvier

Emel Mathlouthi est une « protest singer!» new look, une révolutionnaire née et une humaniste. Elle aime Cheikh Imam, mais aussi Dylan et les sons d’aujourd’hui. Figure du printemps arabe, elle est la petite fille de Fayrouz et Joan Baez. Ses chansons inventives sont des hymnes de liberté envoûtants qui riment avec rock et électro.
Née à Tunis dans les années 80, Emel compose, écrit et chante. Dotée de qualités vocales remarquables, elle allie délicatement les musiques du Maghreb et du Moyen-Orient en y ajoutant une touche trip hop.

En 2011, elle soutient le printemps arabe en prêtant sa voix à la révolte et on la remarque sur toutes les grandes scènes où elle est invitée à chanter la liberté. Autodidacte, elle commence son parcours artistique à huit ans sur la scène du petit amphithéâtre de la cité Ibn Sina dans la banlieue de Tunis où elle a vécu jusqu'à l'âge de 25 ans. Cet endroit a fait exploser en elle la folie et l'amour de l'art qui ne l'ont jamais quittée. Grâce aux vinyles de son père, elle baigne depuis l'enfance dans la musique classique et la musique contestataire arabe et latino américaine. Elle découvre l'ivresse et le plaisir du chant vers l'âge de quinze ans et ne s'en sépare plus. Après un groupe de rock qu’elle monte à la fac et les joies de la scène au sein des universités, elle choisit la guitare comme instrument d’accompagnement et saisit toutes les occasions pour se produire en public...

Vous avez découvert son premier album "Kelmti Horra" (" Ma parole est libre ") en Sélection FIP.

 Emel Mathlouthi sera en concert à La Cigale (Paris) le 28 janvier à 19h30 avec FIP...

 

 

Commentaires