Festival Musica du 25 septembre au 10 octobre – Strasbourg

Du 25 septembre au 10 octobre 2014
Festival Musica du 25 septembre au 10 octobre – Strasbourg
©Festival Musica

L’inattendu et l’inouï de la création européenne sont à votre portée dans divers lieux de Strasbourg...

La ville de Strasbourg, carrefour de l’Europe, est très dynamique en matière d’échanges culturels, scientifiques et humains avec ses voisins.
C’est ici qu’est né, en 1982, le fort désir de créer un festival dédié à la création musicale qui s’attache à employer des moyens d’expression et des outils d’écriture modernes.
Loin de tout académisme, Musica soutient croise les styles et les démarches, défriche de nouveaux territoires, soutient les compositeurs et interprètes de demain ainsi que la diffusion des œuvres significatives des évolutions musicales de la seconde moitié du 20ème siècle.
"Si un son vous dérange", écoutez-le, disait le compositeur, musicien, écrivain, peintre, mycologue, penseur… John Cage.
En 30 ans, Musica a présenté près de trois mille œuvres dont un tiers de créations françaises et mondiales de près de huit cents compositeurs d'une cinquantaine de nationalités.
La riche édition 2014 fait la part belle aux créations mondiales.
La contrebassiste Joëlle Léandre, figure de proue des musiques improvisées, présente la nouvelle version de son oeuvre "Can you hear me" ; l'Ensemble Multilatérale dirigé par Léo Warynski présente un opéra-film inspiré par les 40 images de Balthus et les Lettres à un jeune peintre de Rainer Maria Rilke ;  l'Opéra National du Rhin produit et joue "Quai Ouest" adapté de la pièce de théâtre de Bernard-Marie Koltès, avec les choeurs de l'opéra et l'Orchestre Symphonique de Mulhouse. Notez encore "La haine de la musique", une création de l'oeuvre de Daniel d'Adamo avec l'Ensemble TM+ dirigé par le compositeur et chef d'orchestre Laurent Cuniot et le comédien Lionel Meunier ...ou encore "The Tiger Lillies" qui racontent l'histoire ambiguë de "Lulu - A Murder Ballad", dans une ambiance music-hall.
Notez aussi le ciné-concert du film de Georg Wilhelm Pabst, "Loulou", qui révéla la jeune Louise Brooks.
Ne manquez pas le no-man-show de l'extraordinaire musicien, compositeur et metteur en scène singulier Heiner Goebbels, figure radicale de la création.
"Stifters Dinge" est à la fois un spectacle-évènement pour 5 pianos sans pianiste, un théâtre sans acteur, un concert sans musicien, une performance sans performer...

FIP vous recommande vivement cette plongée vivifiante et étonnante dans la musique contemporaine, à déguster au Palais de la Musique et des Congrès, au Théâtre national de Strasbourg,à la Cité de la Musique et de la Danse ou encore la Salle de la Bourse.

Du vendredi 20 septembre au samedi 5 octobre à Strasbourg

 

Commentaires