Jazz et Garonne 2016 à Marmande et Fourques-sur-Garonne (47)

Du 07 au 16 octobre 2016
Jazz et Garonne 2016 à Marmande et Fourques-sur-Garonne (47)

La 6ème édition du festival Jazz et Garonne invite des artistes de tous horizons qui font le choix d'une musique libre.

"Découvrir, écouter, communiquer, partager et transmettre" sont les maîtres mots du Festival Jazz et Garonne, organisé par l'association Les Z'Arts de Garonne. 
Plus que jamais, la 6ème édition veut symboliser l'ouverture et la tolérance. Entres autres moments à ne pas manquer, notez :
Le concert Refrejos Migrantes, la nouvelle création de tango des Balkans, du pianiste Gerardo Jerez La Cam, une variation musicale sur le thème de l'immigration, à travers la magie et la surprise de l'instant. Avec ses comparses Iacob Maciuca au violon, Mihai Trestian au cymbalum et Manu Comté au bandonéon, il revisitent les musiques traditionnelles roumaines, moldaves et argentine :

Le funk électrique tonitruant du Quintet Horky Tonky du trompettiste Nicolas Folmer, un clin d'oeil bien-sûr, aux Honky Tonks chantés par Jagger et Richards sur leur tube planétaire Honky Tonk Woman

Navega Mundos de Las Hernanas Caronni, deux soeurs jumelles riches de multiples cultures, suisse, italienne, russe et espagnole qui nous baladent entre le moelleux de la clarinette de Gianna et le violoncelle dont

Laura utilise toutes les possibilités rythmiques, harmoniques et mélodiques.

Le duo remarquable de la joueuse de koto Mieko Miyazaki et du saxophoniste Franck Wolf. Reconnue dans le monde entier pour son remarquable sens mélodique enrichi de nuances actuelles, Mieko Miyazaki, bien qu’opérant toujours sur les anciennes gammes pentatoniques du Japon, affectionne particulièrement ses incursions dans le jazz. Ici elle navigue en toute confiance avec le saxophoniste attitré de Breli Lagrène, au delà de toutes frontières. Ensemble ils s'envolent vers une musique précieuse.

Il s'agira encore de métissage avec le concert Nomade Sonore du quartet du saxophoniste et directeur artistique du festival, Eric Séva..  

Commentaires