Le Trio Chemirani en concert à Schiltigheim

Le 29 octobre 2015
Le Trio Chemirani en concert à Schiltigheim
Djamshid Chemirani et ses deux fils, Keyvan et Bijan. Photo de Thomas Dorn

Avec les morceaux de l'album Dawâr, la langue invisible, le 29 octobre au Cheval Blanc

Le Trio Chemirani, magnifique ensemble de percussions persanes formé par Djamchid et ses deux fils Keyvan et Bijan.
Le père, iranien exilé dans les années 60, est un maître du zarb ou tombak. Il s'est formé auprès de son maître, Hossein Tehrani, qui, au siècle dernier, a donné au zarb ses lettres de noblesse.
A 72 ans, Djamshid Chemirani n'a qu'une passion, celle de faire entendre avec ses fils les riches sonorités de cette percussion du Nord de son pays natal. Chacun parcours divers univers sonores, puis l’on se retrouve en famille et les idées se partagent...
Les Chemirani composent et développent des formes modernes où l’accent est mis sur les polyrythmies et sur la multiplicité des sons. C'est l'aboutissement de longues années de pratique et d'expérimentation. 
FIP vous recommande ce concert lumineux surcette langue invisible

Djamchid Chemirani : zarb
Keyvan Chemirani: zarb, udu et daf
ijane Chemirani : zarb

Zarb : Le zarb est l’instrument de percussions majeur de la musique iranienne. Udu : Instrument de musique du Niger en forme de jarre de la famille des percussions.
Daf : Grand tambour sur cadre de la tradition persane utilisé pour accompagner la musique iranienne. 

Jeudi 29 octobre à 20h30 au Cheval Blanc de Schiltigheim

Commentaires