Le Worldwide Festival retourne aux sources du live

Du 04 au 10 juillet 2016
Le Worldwide Festival retourne aux sources du live

Après avoir fêté ses 10 ans en grande pompe, le festival de Gilles Peterson tente cette année une formule resserrée sur le Théâtre de la Mer de Sète.

Si l’aventure du Worldwide Festival a commencé sur une plage, c’est bien l’écrin magnifique du théâtre de la Mer sétois qui lui a offert ses lettres de noblesse. L’influent DJ anglais Gilles Peterson a posé ses platines à Sète il y a un peu plus de 10 ans maintenant, alors qu’il recherchait une terre estivale pour offrir une dimension live à son émission de radio Worldwide. Tombé amoureux de la cité de George Brassens, ce gourou de l’acid-jazz a depuis fait au fil des années de cette réunion de diggers anglais l’un des moments les plus excitants de l’été musical.

WF 2016 585

Alors que le festival était jusqu’à présent articulé sur trois scènes principales, seuls le Théâtre de la Mer et la plage seront désormais investies par les DJs du moment et les formations live les plus exotiques. Par souci de cohérence et par crainte d’une ambiance jugée trop "rave", la grande scène du Phare Saint Christ qui accueillait les sets les plus électroniques est abandonnée cette année, laissant au théâtre le soin de se transformer en club à ciel ouvert à l’issue des concerts live.

Côté programmation, il n’y aura pas grand-chose à jeter cette année encore. Les live de Kamasi Washington, de Mbongwana Star, d'Anderson.Paak, de Quantic ou encore de la Cubaine Dayme Arocena sont attendus avec impatience. Mais aussi les familiers de ce rendez-vous comme le surdoué Floating Points, le Français Guts, le Londonien Mala, ou encore le jazzman américain Leron Thomas.

Un programme de choix, et comme toujours hosté par les compagnons de route de Gilles Peterson, les DJs Lefto et Simbad. En somme, de quoi danser, groover, et danser encore dans un cadre unique entre ciel et mer.

Commentaires