Rio Loco 2016 explore les mondes celtes

Du 15 au 19 juin 2016
Rio Loco 2016 explore les mondes celtes

Du 15 au 19 juin, le festival toulousain invite les artistes des mondes celtes pour sa 21ème édition. Un voyage musical éclectique à vivre avec FIP.

Après le succès du 20ème anniversaire du festival Rio Loco en 2015 et ses quatre thématiques et continents (l'Europe, l'Amérique, l'Afrique et l'Occitanie), le festival pluridisciplinaire et populaire célèbre les musiques des mondes celtes, du 15 au 19 juin. Le festival invite cette année 200 artistes venus d'Irlande, d'Écosse, de l'île de Man, du Pays de Galles, des Cornouailles, de Galice, des Asturies ou de Bretagne. Toutes les musiques, de la traditionnelle au rock en passant par la chanson, le jazz ou le hip hop se rejoindront à nouveau sur les trois scènes du plus beau site de la cité toulousaine, la Prairie des filtres en bord de Garonne. 

Du 16 au 18 juin, l'équipe de FIP vous fait vivre le festival sur son site avec des interviews, des sessions live inédites en vidéo, des reportages... Les concerts du 17 juin avec Erik Marchand & Bojan Z, Magnetic North et Doolin' seront diffusés sur notre antenne le jeudi 23 juin à 20h.

Programme du mercredi 15 juin :

Hector Bizerk

Hector Bizerk

Cette 22e édition s'ouvre avec le concert du célèbre sonneur de cornemuses Patrick Molard , maître du "Pibroc’h", qui vient avec Light and Shade, une création inédite. Suivent ensuite les trois jeunes artistes britanniques Tom Moore, Archie Churchill-Moss et Jack Rutter et leur folk novatrice, qui intègre aussi bien la musique électroacoustique contemporaine que la folk traditionnelle et celtique, la musique baroque ou des éléments de bluegrass. Le trio Moore Moss Rutter sera suivi du tandem glaswégien de hip-hop alternatif et expérimental Hector Bizerk, que nous vous avons présenté en live lors des Trans Musicales de Rennes 2015. Après le concert, très attendu, du poète-chanteur breton Denez Prigent, ce sera au tour des mythiques irlandais The Chieftains d'enflammer les bords de Garonne, quatre ans après leur dernier concert français.

Programme du jeudi 16 juin :

Sam Lee

Sam Lee

La deuxième soirée s'ouvre avec la folk du groupe de souffleurs Cuarteto Caramuxo qui mixent leurs traditions galiciennes avec le swing et le groove. Compagnon de route de l'écossais Stanley Robertson, le songwriter Londonien Sam Lee et sa voix de baryton est un jeune représentant de cette folk métisse et inventive que nous aimons. Autre fusion des genres et des continents, le jazz-rock universel du collectif Offshore Quartet qui précèdera la folk tribale irlandaise du groupe Kila avant le punk celtique déjanté des Bostoniens de Dropkick Murphys.


Programme du vendredi 17 juin :

The Magnetic North

The Magnetic North © Stephen McCoy at McCoy Wynne

Un duo improbable pour débuter cette troisième soirée en terres celtes avec la rencontre inédite de l'incontournable chanteur breton Erik Marchand et du pianiste de jazz franco-serbe surdoué Bojan Z. De la pop folk symphonique, mélancolique et envoûtante venue des îles d’Orkney (au nord de l’Écosse) et de Skelmersdale (près de Liverpool), avec le supergroupe The Magnetic North composé d'Erland Cooper, Hanna Peel et Simon Tong. Puis direction la côte ouest de l’Irlande, avec la fusion jubilatoire du sextet fondé à Toulouse Doolin’ et ses invités les banjoïstes Alison Brown et Mary Shannon ou la rappeuse américaine Taron Benson (Anakronic). C'est le virtuose Carlos Nuñez et sa cornemuse survitaminée qui prendront le relais avant le show du trio fou d'Édimbourg Young Fathers et son hip-hop expérimental underground vu cette année sur scène avec Massive Attack.

Programme du samedi 18 juin :

Miossec et son "Petit Ensemble"

Miossec et son "Petit Ensemble" © Yann Orhan

La soirée débute avec la folk sombre et délicate de la multi-instrumentiste et chanteuse de Glastonbury Emily Portman accompagnée ici par l'écossais Alasdair Roberts et l'ensemble Coracle Band. Son dixième album, "Mammifères" tout juste sorti, le Brestois Christophe Miossec revient avec son "Petit Ensemble" de musiciens (Mirabelle Gilis, Leander Lyons, Johann Riche). Rio Loco enchaîne avec une rencontre inédite et inclassable, celle du compositeur et musicien rennais Olivier Mellano, de Brendan Perry, moitié du légendaire duo Dead Can Dance, et des 30 musiciens de Bagad Cesson. On reste dans les grands orchestres avec les 21 musiciens de la Banda da Música Da Bandeira qui accompagnent la nouvelle révélation indie-pop-folk galicienne Caxade. Pour clore la soirée en beauté, le groupe psychédélique gallois Super Furry Animals revient sur scène après sept ans d'absence.

Le samedi 19 juin, à partir de 11h30, les rues de Toulouse vont vibrer aux sons des cornemuses de Bagdad Cesson. A 12h30 rendez-vous à l'Hôtel d'Assezat pour les concerts de Bufadas et le trio de cornemuse inédit Erwan Keravec, Saied Shanbehzaeh & Bachir Temtaoui.

Retrouvez toute la programmation du festival ►►

Rio Loco 2016 Affiche

Commentaires