Roberto Fonseca en solo – COMPLET – le 18 mai au Cheval Blanc – Schiltigheim

Le 18 mai 2015
Roberto Fonseca en solo – COMPLET – le 18 mai au Cheval Blanc – Schiltigheim
Photo de Guiro-Hernandez

Une figure majeure du jazz cubain...

Je veux que ma musique arrive jusqu’aux gens qui ne me connaissent pas, et je rêve un jour de devenir un point de référence pour mon public.”
Né à Cuba en 1975, dans une famille de musiciens, Roberto Fonseca a commencé son apprentissage de la musique avec les percussions. En 1998, le jeune pianiste, sorti du prestigieux Institut Supérieur d’Art de la Havane, présente son premier album « En el Comienzo », avec lequel il gagne le prix du meilleur album de Jazz au festival Cubadisco l’année suivante.

Après trois albums solo, Tiene Que Ver (1999), No Limit (2000) et Elengó (2001), il rejoint l’orchestre légendaire Buena Vista Social Club.
Cette nouvelle étoile du jazz cubain aime les aventures collectives. On le remarque certes aux côtés d’Ibrahim Ferrer, lors de leur tournée mondiale en 2001, mais aussi avec Omara Portuondo, Gilles Peterson ou Mike Ladd.
Du boléro au hip-hop, de la limpidité à la Keith Jarrett à l’électricité de Herbie Hancock, des musiques africaines aux rythmes brésiliens, le pianiste aime se surprendre.
L’album « Yo », sélection FIP en mai 2012, dévoilait toute sa richesse musicale.
Il vient de sortir un nouvel EP avec la chanteuse malienne Fatoumata Diawara, intitulé « At home ».
Depuis peu, Roberto Fonseca joue en solo, des compositions originales, entre jazz, classique, pop et world music.
 
Lundi 18 mai à 20h30 au Cheval Blanc de Shiltigheim

Commentaires