Salif Keita le 15 avril au Théâtre de Haguenau

Le 15 avril 2014
Salif Keita le 15 avril au Théâtre de Haguenau
Salif Keita © Prisca Lobjoy

le griot à la voix d'or vous invite à la danse ...

Le malien Salif Keita, noble de naissance, a bravé sa famille et les superstitions liées à sa
condition d’albinos pour devenir musicien. À 18 ans, il est parti à Bamako pour chanter
sur les places de marché. C'est là que son ascension a commencé, en 1978, avec le morceau « Mandjou ».
A l'image du grand griot guinéen Sory Kandia Kouyaté, Salif Keita s’imprègne de l’esthétique, du vocabulaire et des louanges des
griots.
Avec son dernier album « Je veux que ça danse ! », l’ambassadeur de la musique malienne fait prendre un bain de jouvence à la tradition mandingue grâce à la collaboration du producteur
Philippe Cohen Solal (Gotan Project).

Plus d’effets, moins de notes, tel fut le principe de
Solal pour donner un peu d’air à cette musique. Au détour d’un accent de calebasse on
croise le disco des seventies ; l’afro-beat se mélange à la pulsation
techno ; les orchestrations égyptiennes se retrouvent samplées… et plus
loin les rires des enfants captés dans la rue bamakoise.

Salif Keita : chant et guitare acoustique
Souleymane Kouyaté : n’goni
Mamadou Diabaté : kora
Ousmane Kouyaté : guitare
Bah Kouyaté : choeurs
Aminata Dante : choeurs

Mardi 15 avril à 20h30 au Théâtre de Haguenau

 

Commentaires