Tannhäuser de Richard Wagner dirigé par Constantin Trinks – Opéra du Rhin – Strasbourg

Du 15 mars au 08 avril 2013

Une pièce maitresse de l'opéra romantique de Richard Wagner...

L'homme peut-il être maître de ses passions?.
Quel beau sujet pour un génie lyrique.
Richard Wagner a débuté sa partition de Tannhäuser à Paris et
l’a achevé à Dresde.
Il y aborde le thème du choix qui se présente à tout homme d'action, entre
sensualité et renoncement, désir et raison, faiblesse et sagesse.
Pour lui, l'amour est une bénédiction comme un empoisonnement.
"Le personnage central de Tannhäuser est donc un troubadour déchiré entre
ses aspirations créatrices et ses désirs sensuels. Ne parvenant pas à trouver
le moyen de concilier Vénus et la sainte Elisabeth, il est sauvé de la
damnation par la mort de cette dernière. Amour sacré contre amour profane, rédemption par la mort de
la femme aimante, tous les grands thèmes wagnériens sont là »
.
Le jeune chef allemand Constantin Trinks dirige cette pièce
maîtresse de l’opéra de Wagner.
Il a étudié à l'Karlsruhe
Musikhochschule avec Wolf-Dieter Hauschild et Günter Reinhold.
Il a notamment dirigé Renée Flemming et Sophie Koch dans Le
Chevalier à la rose
à Münich, une production de La Fiancée vendue
à l’Opéra de Paris, il est l’invité de l’Opéra de Zürich et du Festival de
Bayreuth…
Il servira à merveille ce grand opéra, on ne peut plus romantique.

Direction musicale : Constantin Trinks
Mise en scène : Keith Warner
Chorégraphie : Karl Alfred Schreiner
Avec:
Tannhäuser : Scott MacAllister
Elisabeth : Barbara Haveman
Venus : Béatrice Uria-Monzon
Wolfram von Eschenbach : Jochen Kupfer
Landgrave Hermann : Kristinn Sigmundsson
Walther von der Vogelweide : Gijs Van der Linden
Heinrich der Schreiber : Roger Padullés
Biterolf : Raimund Nolte
Reinmar von Zweter : Ugo Rabec
Avec les Chœurs de l'OnR et l’ Orchestre philharmonique de
Strasbourg

Du dimanche 24 mars 15h jusqu’au 8 avril 19h à l'Opéra du Rhin

 

Commentaires