Vincent Peirani « Living Being » Quintet + Steak le 27 février au Pannonica - Nantes

Le 27 février 2015
Vincent Peirani « Living Being » Quintet + Steak le 27 février au Pannonica - Nantes
Tony Paeleman, Emile Parisien, Vincent Peirani, Julien Herné, Yoann Serra © Sylvain Gripoix

Avec son quintet électrisant, l’accordéoniste virtuose présente les compositions de son nouvel album "Living Being"…

Vincent Peirani, ovni de l’accordéon, vient de la musique classique.
Ce n’est que tardivement  qu’il a découvert le jazz.
Révélé lors du concours Jazz de la Défense en 2003, il poursuit son chemin aux côtés de nombreux musiciens comme la Compagnie des Musiques à Ouïr, Renaud Garcia-Fons, Daniel Humair, Youn Sun Nah, Michel Portal… Il accompagne aussi Roberto Alagna, Art Mengo, Sansévérino, Stromae…
Après son duo fameux avec le saxophoniste Emile Parisien, Vincent Peirani tourne avec son nouveau groupe explosif, plus électrique et plus fusion qu’à l’accoutumée.
On retrouve le tandem avec une rythmique électrisante qui fait exploser les codes.

Adeptes de l’improvisation et d’une musique sans frontière, ce temps de concert avec le « Quintet Living Being » devrait vous emmener loin, très loin.
Vincent Peirani a reçu le Prix Django Reinhardt du musicien français de l'année 2013 et la Victoire du jazz 2014 dans la catégorie Révélation. Emile Parisien a reçu la Victoire du jazz 2014 dans la catégorie Artiste de l'année.
 
Vincent Peirani : accordéon
Emile Parisien : saxophone
Tony Paeleman : fender rhodes
Julien Herné : basse
Yoann Serra : batterie

Première partie : Steak

Le groupe est né fin 2013 d'Indre-et-Loire, sous l’impulsion de trois jeunes musiciens inventifs et créatifs, issus de l’école Jazz à Tours. C’est leur goût commun pour la musique d’Ornette Coleman, des quartets de Keith Jarrett et pour le jazz en général qui les a poussé à composer un répertoire personnel dansant et convivial, teinté de free jazz, de rock et de second-line.
Le groupe a remporté le Tremplin Jazz de Loire-Atlantique 2014.
 
Vendredi 27 février à 20h30 au Pannonica de Nantes

Commentaires