Voix et Routes Romane 2016

Du 26 août au 18 septembre 2016
Voix et Routes Romane 2016

Un festival de musique médiévale unique en France, du 26 août au 18 septembre.

L'Alsace, ouverte aux influences extérieures, s'est toujours enrichie de multiples courants historiques et culturels qui ont laissé leur empreinte. L'art roman y est apparu au 11ème siècle, à la fin de la renaissance ottonienne et a connu son âge d'or au 12ème et 13ème siècles.
Depuis 1993, l’association " Voix et Route Romane – Histoire, Musique et Patrimoine ", organise "Voix et Route Romane" un festival de musique ancienne dans le cadre prestigieux des principaux sites historiques de la Route Romane d’Alsace.

L'édition 2016 inaugure un nouveau cycle de trois ans intitulé Une histoire du temps. Après les Croisades, les pèlerinages, la femme au Moyen Âge, l’amour courtois, les lumières rhénanes, les jardins, les routes et les chemins... c'est le thème "Ordre et Chaos" qui sera décliné dans les principaux édifices de la Route Romane d'Alsace. L'occasion d'appréhender les peurs de l’homme du Moyen Âge face aux manifestations sensibles du désordre.

Sauf dans les cadres circonscrits de carnavals, fêtes des fous et autres charivaris qui seront aussi évoqués durant le festival, la musique médiévale est considérée comme le reflet immatériel de l’harmonie divine et est donc indissociable de la notion d’ordre.

Le festival s'ouvre avec le concert de l'ensemble suisse La Morra, dirigé par Michal Gondko et Corina Marti, spécialistes de la musique du Moyen Âge tardif et du début de la Renaissance. Ils joueront Fiat unitas! Résonances du Grand Schisme (1378-1417) dans l'église Sainte-Foy de Sélestat, une ancienne église conventuelle d’un prieuré dépendant de l’abbaye bénédictine de Conques, construite entre 1152 et 1190.
Parmi les précieux moments du festival, notez le concert de l'Ensemble Dialogos, dirigé par Katarina Livljanić, qui chante les rituels et croyances populaires en Bosnie-Herzégovine. Le concert a lieu à l'église protestante Saint-Pierre-le-Jeune :

Ou encore le concert de clôture du festival à l'église Notre Dame de Galilée avec l'Ensemble De Caelis dirigé par Laurence Brisset, spécialisé dans l'interprétation du répertoire médiéval a cappella. Au programme : Gemme - Hildegarde de Bingen et Zad Moultaka, une alliance mystique entre Orient et Occident, car pour Hildegarde de Bingen (1098-1179), la musique est l’instrument suprême au service de Dieu. Elle est capable d’ordonner l’humanité.
Ne manquez pas ce moment de grâce et de puissance esthétique et poétique :

Du vendredi 26 août au dimanche 18 septembre 2016

Commentaires