Cherkaoui, Castellucci, et Shechter à la Grande Halle de la Villette

Du 01 au 20 décembre 2014
Cherkaoui, Castellucci, et Shechter à la Grande Halle de la Villette
© DR

FIP présente trois manières de voir la danse en décembre à la Grande Halle de la Villette

Du 1er au 5 décembre, "Genesis", le nouveau  ballet de Sidi Larbi Cherkaoui. La dernière création du chorégraphe est le fruit de sa rencontre avec Yabin Wang, danseuse chinoise et vedette du film Le Secret des poignards volants. "Genesis" explore le rapport de l'homme à la nature et remet en cause l'uniformisation, la compétitivité et l'aseptisation de notre monde. "Genesis" convoque le monde entier! Les danseurs de la compagnie Eastman fondée par le chorégraphe belge d'origine marocaine et ceux de la compagnie sino japonaise Yabin & Her Friends évoluent au rythme de tambours indiens, d'un piano polonais et de guitares congolaises.

 

Du 10 au 14 décembre dans le cadre du festival d'automne, vous pourrez voir le Sacre du Printemps par Romeo Castellucci. Composé par Stravinsky et chorégraphié par Nijinski pour les Ballets russes, Le Sacre du printemps a été créé au théâtre des Champs-Élysées à Paris en 1913. Le scandale précéda le succès. Romeo Castellucci, a voulu "réveiller cet effet de choc". Sans altérer les trente-quatre minutes et quelques secondes de l'œuvre, il revisite la notion même de chorégraphie. Le scénographe a remplacé les danseurs par une chorégraphie de fines particules issues d'os d'animaux. Il crée une danse moléculaire, comme si Nijinski avait été atomisés dans l'espace pour renaître en nuage de poussière. À l'aide d'instruments de haute technologie, le scénographe effectue une plongée dans l'infiniment petit, à l'écoute du bruissement des atomes.

 

Du 18 au 20 décembre, vous pourrez re découvrir "Political Mother", de Hofesh Shechter dans une Choreographer's Cut. "Political Mother" nous plonge dans l'atmosphère d'un concert de rock, une sorte d'heavy metal empreint de mélodie orientale et classique. En partenariat avec le Théâtre de la Ville, La Villette propose de redécouvrir la pièce coup de poing du chorégraphe et compositeur anglo-israélien Hofesh Shechter. Au milieu des vingt musiciens et des douze danseurs de la Hofesh Shechter Company, on retrouve des batteurs en costume militaire et un dictateur virulent.
Les danseurs retrouvent l'essence des danses cycliques et des transes chamaniques qui traduisent folie, colère, politique et révolte.

 

Ces trois spectacles sont à voir au mois de décembre à la Grande Halle de la Villette... avec FIP!

Commentaires