Résonance

Du 04 au 07 juillet 2017
Résonance
Visuel de Nicolas Masson

Du 4 au 7 juillet, en écho à Jazz à Vienne, le Périscope ouvre ses portes et vous invite à la 3ème édition de son festival pertinent et gratuit.

Dans le cadre du Festival Jazz à Vienne, Le Périscope donne carte blanche à des artistes français dont le travail actuel représente une face originale et singulière du jazz d’aujourd’hui. Du solo au quintet Résonance vous fait découvrir ses pépites.

Il s'agit de prendre un moment pour se poser, flâner, se désaltérer et échanger avant les concerts. Chaque soirée débute à 19h avec une playlist concoctée par les membres du comité de programmation. Le lieu s'ouvre sur sa terrasse qui se transforme en café-culture, offrant à la consultation des documents, ouvrages, magazines…. ainsi que des réflexions originales de chercheurs et passionnés de jazz écrites pour l’occasion. La question posée étant :

Est-il encore pertinent d'évoquer une scène de jazz française ?

Pour y répondre : Philippe Ochem, directeur de l'incontournable Jazzdor ; Mathieu Feryn, doctorant à l’Université d’Avignon, qui s’intéresse aux récompenses décernées dans le marché de la musique depuis les années 2000 ; Alexandre Pierrepont, ethnomusicologue et anthropologue de la musique, poète, programmateur au Musée du Quai Branly,  rédacteur dans de nombreuses revues et manifestations consacrées aux musiques créatives et improvisées.

4 soirées et 6 concerts pour nourrir et titiller les esprits curieux :
L'artiste Pierre Constantin, en résidence au Périscope, est présent à chaque concert pour dessiner sur le vif et transmettre ses émotions sur papier, à l'encre de chine et au calame. 

Attention, le concert d'ouverture a lieu exceptionnellement à 19h et l'église Ste Blandine ( proche du Périscope) afin de mieux mettre en valeur le répertoire majestueux du Quatuor Machaut mené par Quentin Biardeau. Son programme audacieux pour 4 saxophones navigue entre musiques ancienne, contemporaine et improvisée. ( concert proposé dans le cadre de Jazz Migration).

Au Périscope :
Schnellertollermeier vous balade de la composition moderne au rock brut, en passant par la musique minimale et l'improvisation, avec le bassiste Andi Schnellmann, le guitariste Manuel Troller et le batteur David Meier
Le solo du contrebassiste et bassiste Joachim Florent, rythmicien hors-pair au jeu très souple, qui aime aussi tordre la matière, vous emmène explorer des contrées inédites.
Mèmaké, le remarquable trio du saxophoniste Lionel Martin, du batteur François Merville et du contrebassiste Benoit Keller, vous embarque dans un voyage luxuriant.
What If, la machine à groove infernale, un projet inédit de jazz contemporain mené par le saxophoniste Hugues Mayot avec le claviériste Jozef Dumoulin et le batteur Franck Vaillant
Le quintet AWAKE sensible et virtuose du saxophoniste Romain Cuoq, du guitariste Anthony Jambon, du pianiste Léo Montana, du contrebassiste Florent Nisse et du batteur Nicolas Charlier

Commentaires