Partenariat fip

Tinariwen en concert à Schiltigheim

Le 09 décembre 2017
Tinariwen en concert à Schiltigheim
Tinariwen - Photo de Marie Planeille

Le festival Strasbourg Méditerranée se termine le 9 décembre à la salle des fêtes avec les rois du désert.

Avec leur musique de résistance et de transe, Tinariwen, les grands seigneurs du blues rock touareg nous embarquent dans une atmosphère ishumar chamanique et insufflent de la résilience dans ce chaos du nord Mali affaibli et meurtri par le djihadisme, les trafics et l’avidité des multinationales.

Ibrahim Ag Alhabib, Hassan Touhami et Inteyeden Ag Ableline se rencontrent en 1979 dans des camps touaregs de Lybie où les nomades s’étaient implantés pour trouver du travail. Loin de leur terre natale du Sahara, nait une grande amitié et le désir de fonder un groupe qui porte la parole des rebelles touaregs. Tinariwen voit le jour. À la fin des années 1990, découverts par des musiciens occidentaux, leurs chansons émigrent. Depuis, le groupe devenu collectif à géométrie variable, parcourt le monde. Leur musique hypnotique et puissante est un mariage improbable entre rythmes et son du peuple touareg, raï, chaâbi, blues et rock.

Ibrahim Ag Alhabib Or Iyad Ben Abderhamane : chant et guitare
Abdallah Ag Alhousseyni : chant et guitare
Touhami Ag Alhassane : chant et guitare
Eyadou Ag Leche : chant et guitare, basse
Elaga Ag Hamid : chant et guitare
Said Ag Ayad : chant et percussions
Amar Chaoui : percussions

En première partie :  Chanson du Vieux Istanbul avec le groupe PERA qui chante en turc, en grec, en arménien et vous invite à une promenade dans les ruelles cosmopolites de Tatavla, de Pera et de Galata, ces quartiers istanbuliotes animés jadis par cette musique multiculturelle.

Doğan Ertener - chant
Yannis Vlachos - oud, chant
Spyros Halaris – kanoun, chant
Laurent Clouet - clarinette
Nicolas Dérolin - percussions

Samedi 9 décembre à 20h30 à la Salle des fêtes de Schiltigheim

Commentaires