Nathan !? se joue à Strasbourg

Du 08 au 17 novembre 2017
Nathan !? se joue à Strasbourg
Photo de Samuel Rubio

Du 8 au 17 novembre au TNS, le théâtre libre et vif de Nicolas Stemann interroge la tolérance et l'idéalisme.

L’Allemand Nicolas Stemann s’intéresse aux classiques du répertoire autant qu’aux écritures contemporaines, avec une prédilection pour celle d’Elfriede Jelinek. Il reprend sa pièce créée en 2009 où il confronte Nathan le Sage, l'hymne à la tolérance religieuse de Lessing, publié en 1779 et considéré comme une des œuvres majeures de l’Aufklärung (les Lumières allemandes), à un "drame secondaire" sur la violence contemporaine qu'il avait commandé à la grande voix du théâtre allemand contemporain Elfriede Jelinek. Son texte Crassier, s'insérait dans celui de Lessing.

En septembre 2016, il reprend les deux textes.
La romancière et dramaturge d'avant-garde Elfriede Jelinek a poursuivi son écriture en regard de Nathan le Sage, s’interrogeant sur l’Europe de l’après-Charlie Hebdo et Hyper Cacher, et l’après-Bataclan. S’inspirant de faits divers récents, décrivant le capitalisme comme quatrième monothéisme, elle fait entendre par contraste le texte de Lessing et l’interroge, montrant alors que la tolérance nécessite aussi d’assumer les conflits.

Que reste-t-il des idées des Lumières après des siècles de guerres et de meurtres de masse au nom d’une soi-disant humanité (blanche) éclairée ?
Une religion vaut-elle mieux qu'une autre ?
La tolérance idéalisée est-elle une réponse à l'intolérance ?

L’effigie de Marine Le Pen tutoie celle d’Angela Merkel et de François Hollande: c’est le bal des impuissants.

Avec :
Véronique Alain, Lorry Hardel, Lara Khattabi, Mounir Margoum, Serge Martin, Charles Morillon, Elios Noêl, Lamya Regragui et les musiciens Waël Koudaih et Yann Pittard. 

Du 8 au 17 novembre à 20h au TNS

Commentaires