J'avais un beau ballon rouge du 27 au 30 avril au Grand T de Nantes

Du 27 au 30 avril 2015
J'avais un beau ballon rouge du 27 au 30 avril au Grand T de Nantes
© Didym

Bohringer, père et fille, ensemble pour la première fois, dans une pièce singulière d’Angela Demattè, mise en scène par Michel Didym …

1965/1975 – Nous sommes en Italie.
L’étudiante Margherita Cagol fonde le mouvement armé d'extrême gauche, les Brigades rouges. Elle meurt dix ans plus tard lors d’une fusillade.

Margherita a 20 ans. Elle a été élevée dans une éducation catholique et traditionnelle par son père parfumeur.
Lui, se rend compte petit à petit que sa fille interprète les valeurs humanistes qu’il lui a enseigné, d’une manière qui le questionne.

Elle s’intéresse de plus en plus aux pauvres, aux déshérités et se bat pour que leur statut soit modifié.
La jeune femme, s’engage dans la radicalité avec son amoureux Renato Curcio.
Les choix qu’elle fait pour refaire le monde par tous les moyens, terrorisent son père qui tente de la ramener à une vie plus ordinaire.
C’est la relation entre ce père et sa fille qui compose la toile de fond de la pièce mise en scène par Michel DiDym.
Entre la conviction lasse qu’on ne peut changer « quelque chose que même Jésus-Christ il a pas réussi » et la croyance aveugle qu’il faut combattre pour résoudre l’injustice sociale, le lien filial s’effrite, rongé par l’incompréhension.
Richard Bohringer et sa fille Romane interprètent ces deux personnages avec beaucoup d’émotion.

Lundi 27 avril à 20h30, mardi 28, mercredi 29 et jeudi 30 avril à 20h au Grand T de Nantes
 
Rencontre de scénographie avec Jacques Gabel mardi 28 avril à la Chapelle du Grand T, en partenariat avec l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Nantes.

Infos pratiques

Le Grand T

84 rue du Général Buat
44001 Nantes
France

0228242824

Commentaires