La Cie du Théâtre du Prisme présente "Orphelins" du 21 au 23 avril au Taps Scala - Strasbourg

Du 21 au 23 avril 2015
La Cie du Théâtre du Prisme présente "Orphelins" du 21 au 23 avril au Taps Scala - Strasbourg
© H.Dewasmes

Le sujet fait écho à l’actualité où la relation à l'étranger se pose comme une menace ...

Dennis Kelly est un auteur britannique né à New Barnet en 1970 au nord de Londres. Il met en scène les violences urbaines de notre monde contemporain.
Arnaud Anckaert porte le texte du dramaturge à la scène en installant d'emblée un climat d'inconfort sur le plateau.
Nous sommes à Londres, Helen et son mari dîne en tête à tête chez eux.
Elle est enceinte de son second enfant.
Son frère Liam débarque à l’improviste, les bras et le torse couverts de sang.
Confus, il dit avoir aider un jeune immigré blessé dans la rue.
Un doute s’installe sur les agissements de ce frère qui fréquente des néo-nazis.
Liam avoue finalement qu’il est lié à ce règlement de compte.

Orphelins depuis l’enfance suite au décès accidentel de leurs parents, Liam et Helen sont extrêmement unis. Helen veut tout d’abord protéger son frère, sans discernement.
Le dilemme surgit au sein du couple.
La pièce se mue peu à peu en thriller surprenant, qui mêle inquiétudes d’une société confrontée à l’immigration et dissection de liens familiaux ambigus, dérangeants.
Les comédiens évoluent dans un décor froid et impersonnel qui ajoute à la densité et à la tension dramatique.
Les liens familiaux ont-ils la priorité sur la responsabilité civique ? .
Ce huis clos familial semble nous dire : " Qu’auriez-vous fait, vous ? ". 

Traduction Philippe Le Moine
Mise en scène  
 
Avec
Fabrice Gaillard
François Godart
Valérie Marinese
 
Du mardi 21 au jeudi 23 avril à 20h30 au Taps Scala de Strasbourg
 
Après-coup : le mardi 21 avril 2015 à 20h30

Commentaires